sombre
Le Deal du moment :
Disque dur SSD CRUCIAL P3 1 To (3D NAND NVMe PCIe M.2)
Voir le deal
65.91 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong

FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie

Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Mer 13 Déc - 20:54
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ C'était mignon ? Good. Tu as envie qu'il te trouve mignonne. Désirable, aussi.

Ta main dans la sienne (c'est amusant de voir comme vos tailles de mains sont parfaitement complémentaires, il pourrait complètement faire disparaître ta patoune dans la sienne en refermant son poing), tu hausses négligemment les épaules. « Ma maîtrise n'est pas encore parfaite. » Vilaine tomate qui décrédibilise ton discours ! Puis ce n'est pas infaillible non plus, tes mains restent tes mains, si l'objet que tu souhaites tenir est trop grand, bah tu n'y peux rien si ça tombe quand même. Mais tu fais de ton mieux, comme toujours.

Tu cherches vainement une idée de nourriture que les autres trouveraient bizarre mais que toi tu aimes bien, et tu sèches complètement. Ouais, la pizza hawaïenne c'est vraiment un coup dans l'eau tellement c'est bateau (notez les expression en cascade... d'eau !), mais tu n'as vraiment rien qui te vient à l'esprit en cet instant. Malgré toi, tu t'étouffes sur ta bouchée quand il parle d'envies bizarres de femme enceinte et tu t'empresses d'avaler une gorgée de soda pour faire passer ta quinte de toux. Oh mon dieu. La culpabilité de ne pas lui avoir encore parlé d'Eunji revient te grignoter de l'intérieur. Ses mots te rappellent aussi douloureusement que ta grossesse fut si chaotique et stressante, du moins au début, que tu as l'impression d'avoir loupé "tant" de choses... les fringales bizarres, les hormones en roue libre, tout ça...

Puis tu as l'illumination, la lumière divine qui te rappelle l'existence de ce glacier farfelu, dont tu t'empresses de parler à Haru. Devant son expression, tu ris joyeusement. « Je n'ai jamais goûté celle au wasabi, je ne suis pas très aventureuse à ce niveau-là, mais je sais qu'elle existe. » Tu n'es pas très portée sur les aliments piquants, comme tu l'as mentionné en demandant à Haru de choisir ton burger, mais tu sais que c'est une saveur qui fait un carton chez ce glacier. Réel plaisir gustatif ou grosse curiosité des consommateurs, tu n'en sais rien. « Je jure que celle-là est bonne ! Ce n'est pas plus étrange que du chocolat au caramel salé, finalement... » Et dieu sait comme tu aimes le chocolat au caramel salé. « Je n'aime pas non plus les choses relevées... »

Haru termine son burger bien plus rapidement que toi (oserais-tu imputer ça à sa grande... bouche ? mmh, peut-être) mais tu prends ton temps pour continuer le tien, savourant chaque bouchée. Le regard appuyé du bassiste sur toi te fait légèrement rougir et tu t'interromps dans ta dégustation, lui jetant un regard inquisiteur. À ses mots, tu hoches vivement la tête en guise d'approbation. « Même pour sauver ma vie je serais incapable de manger vite, tu avoues d'un air gêné. » Tu as toujours été une mangeuse plutôt lente, au grand damn de ton entourage. Tu es toujours la dernière à finir, et même quand tu es un rush sur un projet et que tu manges entre deux épinglages de tissus, tu es juste atrocement lente. Heureusement, tu es aux deux-tiers de ton burger, Haru n'aura pas à te regarder avaler tes petites bouchées pendant une demi heure.

Tu arrives au bout de ton burger avec un petit soupir de pur contentement, et tu te retiens de te tapoter le ventre de manière très clichée. Zieutant tes frites, tu dois admettre que tu t'es probablement montrée un peu trop gourmande en les commandant. Tu pousses donc la barquette entre vous, telle une offrande. « On partage ? Je n'arriverai pas au bout... » Et tu détestes le gaspillage de nourriture. Étant forcée de bien calculer tes dépenses, jonglant entre la nourriture et des dépenses académiques, jeter des vivres est un véritable crève-coeur pour toi. T'essuyant les doigts sur ta serviette, tu hésites à venir glisser ta main sous la sienne, renonçant finalement à l'idée tant que tu ne te seras pas lavé les mains pour les débarrasser de la sensation de gras.

Vos plateaux vides, ou pratiquement, la fin du repas a sonné. Tu ne sais pas depuis combien de temps vous êtes là, à papoter en sirotant vos boissons, mais tu n'as pas vu les minutes passer. Agitant presque nerveusement tes petites jambes sous la table, tu poses un regard curieux sur Haru. « Toujours partant pour le dessert ? tu demandes presque timidement. » Honnêtement, tu as l'impression que tout s'est bien passé, que vous vous appréciez sincèrement l'un l'autre, mais tu sais aussi que tu as une âme de grande romantique et ça peut biaiser ta vision des choses. Qu'il valide ou non la suite du programme, tu t'excuses rapidement pour aller aux toilettes, où tu en profites pour te laver les mains.

tes petites pattes désormais toutes propres, et ayant vérifier que tu ne t'es pas tâchée de quoi que ce soit, tu rejoins à nouveau Haru. « On y va ? » Et, le rose aux joues, tu viens glisser ta main dans la sienne.  

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Ven 29 Déc - 17:31
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Haru aurait bien continué à étudier les petites mains de la jeune femme mais il fût obligé de lui rendre sa pattoune pour la laisser manger tranquillement. Lui, et bien, il ne restait plus grand chose à terminer et, comme à son habitude, il englouti rapidement le reste de son menu. Il espérait que la façon qu'il avait eu d'inhaler son repas ne dérangeait pas Yu Jeong, il se faisait un petit mémo dans le petit espace libre de son cerveau pour essayer de se souvenir de manger plus doucement la prochaine fois. Alors qu'elle lui parlait de leur futur dessert, il se promit mentalement de la manger plus doucement, peut-être aussi pour faire durer l'instant. Avec une excitation qui se lisait sur son visage, Haru avait hâte de découvrir ces saveurs qu'il n'imaginait pas dans une glace. Mais il était toujours ouvert à la découverte et était loin de fuir devant la nouveauté. « Jjj'ai ha-hâte de goûter t-t-tout ça mmmaintenant. »

Pour autant, il la laissait terminer de manger tranquillement, s'ils courraient déjà chercher la glace, la soirée pourrait se finir plus tôt que prévue et il n'en avait pas envie. « M-m-mais à part ccces parfums o-o-originaux, quel est t-ton p-parfum de glace p-pr-préféré ? » Il ne laissa aucun suspence pour le sien, bien trop des sucreries qu'il mangeait avaient ce goût. « Jjje suis a-accro à t-t-tout ce qui eeest coo-cookies and cr-cream. » Glace, boisson glacée, milkshake et même le cheesecake, tout était meilleur lorsqu'il s'agissait de cette saveur. Ce qui ne l'amenait pas à savourer pour autant puisque que tout ce qu'il mangeait, c'était souvent à la vitesse grand V, à la Kirby. Il lâcha un petit rire à la remarque de Yu Jeong, secouant légèrement la tête comme pour lui montrer que cela ne le dérangeait pas. Puis, pris d'une légère audace il se permit de reprendre ses mots mais de les remixer légèrement. « Je mmmange v-vite pour s-s-sssauver des v-vies. » Et avec ça, le petit sourire qui va bien. Il savait l'effet que son statut de secouriste pouvait avoir, il l'avait vu avec Dae Won, comme certaines filles étaient encore plus intéressées lorsqu'elles apprenaient ce qu'il faisait. Pas qu'il mettait Yu Jeong dans le même panier, il aimait juste voir la jolie teinte rose de ses joues.

Voyant qu'elle peinait à terminer ses frites, Haru répondit à son appel au secours et l'aida à terminer. Et en deux trois mouvements, leurs plateaux étaient vides, ne restaient que les emballages et les papiers vides. Tout comme Yu Jeong, il prit le temps de bien essuyer qui brillaient légèrement après le repas. Pour autant, ce ne marqua la fin de rien puisque la conversation fila entre eux jusqu'à ce que leurs boissons soient vides et que les glaçons aient fondu dans le fond des gobelets en carton. Finalement, ce fût Yu Jeong qui proposa de passer à l'étape suivante. Haru hocha la tête avec enthousiasme. « T-t-tu n'as pas ààà me po-poser la qu-question. Jjjje s-sssuis toujours prêt p-p-pour un de-dessert. » Il était né prêt même. « Tu sssais ce qu'on d-d-dit. On a d-deux estomacs. Un p-p-pour les repas eeeet un pour l-l-les desserts. » Il la laissa aller aux toilettes et en profita pour débarrasser leur table faisant même le tri comme l'exigeait l'établissement. Il s’éclipsa aussi rapidement aux toilettes histoire d'enlever la légère couche de gras qui subsistait sur ses paumes. Et, pour changer de ses habitudes, il ne sécha pas ses mains sur son pantalon mais bien au sèche-mains, histoire de ne pas salir sa tenue.

Il ne dirait pas que c'était un cliché mais bien qu'il ait été aux toilettes après Yu Jeong, il fût le premier sorti et attendit la jeune femme devant le fast-food. Lorsqu'elle revint, sa petite main trouva celle de Haru et il effectua une légère pression avant d'entrelacer ses doigts aux siens. Avec un petit sourire timide, il regarda ses joues prendre cette adorable teinte une nouvelle fois. Il lui fît un petit clin d'oeil et balança doucement leurs mains. « Jjje te s-suis. » Parce qu'il ignorait où se trouvait ce fameux glacier aux parfums hors norme. Il se laissa entraîner dans les rues bondées du quartier. Il utilisa la foule comme excuse pour se rapprocher d'elle, pour qu'ils soient moins bousculer. En réalité, il avait juste envie que ce rapprochement physique marque ce rapprochement tout court. « T-tu vvviens souvent te b-ba-balader dans ce qu-quartier ? » Parce que là fois où ils s'étaient revus après leur première rencontre, c'était à Myeongdong également. « Tu d-dirais qu'il sss'agit du t-temple de la m-m-mmmode pour toi ? » Il avait beaucoup plus entendu ce genre de chose du côté de Sinsa et Apgujeong que Myeongdong mais il n'était pas très versé dans le domaine.

Après encore quelques instants de marche (et de conversation), Yu Jeong se stoppa. Tellement occupé à la regarder, Haru mit quelques secondes à comprendre qu'ils venaient d'arriver devant le glacier. « O-oh. » Avec un léger sourire, il haussa les épaules, il était prit sur le fait, autant assumer. « Je sssuis prêt à v-vi-vivre l'ex-expérience d'une vie. » Et il parlait bien de la glace, enfin, je crois.

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence

Bae Yu Jeong aime ce message

Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Mar 16 Jan - 21:57
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Tu souris largement quand il te dit avoir hâte de goûter à ce que tu proposes, rassurée que ton idée ne fasse pas un flop complet. Tu sais bien que tu es ridicule à espérer avec tant de ferveur lui plaire et avancer de chouettes idées, mais c'est ainsi que tu es. Désespérément romantique, amoureuse de l'amour. Tu réfléchis à sa question en mâchant un frite, souriant à sa réponse rapide. Cookies and cream ? Tu admets que tu n'aurais pas parié sur ça, mais c'est une information que tu notes précieusement. « Mmh... j'aime bien tout ce qui est au caramel beurre salé. » Entre ça et la glace sakura fleur de sel, tu te dis que tu as une certaine passion pour le sucré-salé. Tu aimes aussi la glace rhum raisin mais ce n'est pas la plus simple à trouver en général, alors tu te contentes du caramel, bien plus répandu.

Parfois tu te dis que tu devrais bénéficier d'une longueur d'avance pour la nourriture, commencer avant tout le monde afin de ne pas finir trop longtemps après eux. Heureusement, ta lenteur ne semble pas déranger Haru, qui s'amuse même à reprendre tes mots à sa manière. « C'est une raison parfaitement valable, tu approuves d'un petit geste de tête. » Et face à ce petit sourire, ce damned petit sourire, tu rougis à nouveau. Tu as beau avoir vingt-cinq ans, un enfant et une ribambelle d'histoires d'amour, Haru te fait revivre tes tous premiers émois, les papillons dans le ventre.

Et vous voilà dehors, après avoir passé encore un long moment à papoter. Tu n'as pas vu le temps passer et les choses se sont faites assez naturellement, comme si ça faisait des années que vous vous côtoyez, alors que vous n'en êtes qu'à votre tout premier rendez-vous. Ta petite main glissée dans la sienne, vous prenez le chemin du glacier, déambulant sereinement dans Myeongdong. Ton coeur rate un battement, peut-être même bien deux en fait, quand il entrelace vos doigts et tu ne peux t'empêcher de jeter un regard à vos mains jointes. N'aie pas l'air trop ravie, n'aie pas l'air trop ravie, n'aie pas... well, raté. Et ce clin d'oeil qu'il te fait. Non mais ça c'est criminel. Il joue avec ton petit coeur là, et il le sait parfaitement bien ! C'est illégal, monsieur Haru. Et en plus il se rapproche, alors que vous avancez dans la foule plus que dense. Eh bien, heureusement qu'il est secouriste, parce que tu vas bientôt avoir besoin d'oxygène via bouche-à-bouche, là. Wait, non. C'est pas très sexy comme premier baiser. Quoique ? Pour te sauver la vie, ça a quand même un sacré côté romantique, un baiser désespéré pour te ramener chez les vivants... du calme Yujeong, du calme. Tu vas vraiment finir par faire un malaise avec une telle imagination. « Oui, très souvent, tu réponds d'une voix peut-être un peu chevrotante après tout le film tragico-romantique qui vient de se jouer dans ta tête. » À sa question, tu laisses ton regard errer sur els devantures des boutiques, les passants. Un temple de la mode ? « Mmh... je ne sais pas trop. Je trouve ça difficile de qualifier un endroit de "temple" de la mode, puisque par définition la mode est très vaste et qu'on ne peut pas retrouver en un même endroit toutes les variantes ? » Tu ne sais pas si tes explications sont claires ou font sens auprès du bassiste, mais c'est là ton ressenti, aussi difficile soit-il à exprimer en mots. « Mais c'est indéniablement un endroit très inspirant, on y croise tout un panel de looks différents et c'est pour ça que j'aime venir me promener ici. »

Et vous voilà devant le fameux glacier. La devanture est étonnamment discrète, pour un établissement aussi détonant. Tu regardes Haru d'un air surpris devant son manque de réaction, et celui-ci met un temps à comprendre que vous êtes arrivés, ce qui t'arrache un rire amusé. « Tu t'attendais à quelque chose de plus flashy, pas vrai ? » Tu pouffes à nouveau de rire devant sa résolution, le traînant à l'intérieur sans lui laisser le temps de s'échapper. Tu t'approches du comptoir sans lâcher la main de ton beau rockeur, ce qui fait sourire avec amusement l'homme derrière le comptoir. Ce n'est pas la première fois que tu viens, tu n'iras pas jusqu'à dire que tu es une habituée, mais ta petite tête n'est pas non plus inconnue. En revanche, c'est la première fois que tu viens accompagnée d'un homme. « Alors, qu'est-ce que je peux servir aux amoureux ? taquine le tenancier. » Inutile de préciser que tu as nouveau les joues toutes roses, mais tu ne démens pas. Un jour, peut-être, vous serez effectivement ensemble. Tu l'espères.

Tu te penches vers le comptoir vitré, déchiffrant les étiquettes devant chaque bac en aluminium, cherchant quoi faire goûter à Haru en plus de ta fameuse glace fleur de cerisier et fleur de sel. Oh. Oooh. Malgré toi, tu ris en découvrant le nom de l'un des parfums proposé. Celle-là sera parfaite. Tu te tournes vers le bassiste, les yeux pétillants de malice. « Cornet ou pot ? » Toi, la question ne se pose évidemment pas : tu ne manges pas suffisamment vite ta glace que pour l'empêcher de couler le long du cornet, tu es donc team pot. « Tu veux qu'on prenne chacun un goût ou on se fait une coupe de dégustation ? » Quoi qu'il décide, tu pointes déjà au tenancier les saveurs "fleur de cerisier et fleur de sel" ainsi que "milkshake frite" parce que c'est très cocasse comme parfum et tu peux profiter de l'avis d'un vrai connaisseur en la matière. Cette fois, c'est toi qui dégaine ta carte bancaire, refusant qu'il te devance cette fois encore. « Il y a un autre parfum qui te tente ? » Tu es curieuse de voir s'il osera goûter à autre chose, et sur quoi son choix se porterait.

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Sam 3 Fév - 20:03
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Dans un coin de sa petite tête, Haru rangeait l'information comme quoi la jeune femme aimait le caramel beurre salé. Avec un peu de chance, au prochain white day, il aurait l'occasion de lui offrir des petites douceurs de sa saveur préférée. Est-ce c'était vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ? Il espérait vraiment que ce premier date avec Yu Jeong n'était que le début d'une longue série. La simplicité et le naturel avec lesquels ils se comportaient, bien que teintés d'une légère timidité, lui donnait envie de prolonger ce moment et d'en vivre de nombreux autres. Ses relations précédentes n'avaient pas commencé aussi simplement. Il devait souvent s'expliquer longuement sur son trouble de la parole, expliquer que ce n'était pas une maladie, qu'il n'avait pas un trouble mental... Une fois ces préjugés passés, il avait vécu quelques petites histoires toujours assez courtes. Ce qu'il se passait avec Yu Jeong était différent. Appelez le naïf, fleur bleue ou romantique mais c'était quelque chose qu'il aurait du mal à vous expliquer.

Et c'était avec cette même simplicité qu'ils avancèrent dans les rues, se tenant par la main avec toujours cette pointe de timidité. Sans doute étaient-ils intimidés par ce qu'il se passait et tout ce qu'ils espéraient ? C'était le cas pour Haru en tout cas. Pour communiquer tous ses petits espoirs, comme il avait du mal à parler, il l'exprimait par les gestes, entrelaçant ainsi ses doigts à ceux de la jeune femme. Et par ses expressions, ses sourires et ses regards, il tentait de lui faire passer ces choses intenses par cette communication non verbale. Alors que par ses mots, il essayait de la connaître davantage, la découvrir pour qu'elle lui plaise encore plus. Ayant déjà fait quelques bourdes vis-à-vis de la mode (purement de la maladresse), il fît un pas vers sur le sujet, lui montrant qu'il s'y intéressait, qu'elle l'intéressait. Il l'écouta donc avec attention, le lui montrant en la regardant et hochant la tête à ses propos. Il aimait le sérieux avec lequel Yu Jeong lui répondait, réfléchissant véritablement et non de se contenter d'une réponse pour simplement entretenir la conversation. « D-d-du coup p-pour toi, Paris ou M-mmmilan les caaapitales de la mmmode c'est s-s-surcôté ? » Il regarda autour d'eux, embrassant la foule des yeux tout en pensant à ce qu'elle venait de lui dire. « C'est vvvrai qu-qu'on voit de t-t-tout iiici. Beaucoup de nnnationalités au-aussi. » C'était sans doute ce qui faisait la richesse du quartier et une des raisons pour lesquelles Yu Jeong aimait y venir.

Au fil de la conversation, ils arrivèrent devant le glacier. Haru se disait qu'il avait dû passer devant de nombreuses fois sans jamais le remarquer. Cela devait se lire sur son visage parce que Yu Jeong se moqua de lui gentiment et il fronça le nez pour toute réponse. « Les amoureux » ces mots prononcés par le glacier les firent rougirent tous les deux mais ni l'un ni l'autre ne démentit. Haru ignorait s'ils pouvaient être qualifiés d'amoureux, ils en avaient l'air en tout cas. Il y avait définitivement quelque chose et il adorait cette sensation. Il pointa le pot lorsqu'elle lui posa la question puis regarda avec attention les différents parfums. Ses yeux s'agrandirent lorsqu'il avisa un parfum en particulier et presque au même moment, il entendit Yu Jeong le demander. Il la regarda en souriant, ravi de voir qu'elle l'avait si bien cerné. « On p-p-peut prend un p-pot dééégustation ? » Allez savoir, il aimait l'idée de partager un pot de glace avec elle. « Qu'est-ce que t-t-tu penses de teeester le sssorbet au ch-champagne ? Comme p-pour trinquer ààà n-notre rendez-vvvvous ? » Il sourit plus espiègle. « Ou t-tu risques de f-ffffinir p-pompette ? » Comme lors de leur première rencontre.

Ils finalisèrent leur choix, se mettant d'accord sur un troisième parfum que le glacier ajouta à la coupe. Lorsque ce dernier leur tendit le pot, Haru tendit son long bras pour l'attraper, laissant Yu Jeong régler l'addition puisqu'elle y tenait et qu'il respectait qu'elle ne veuille pas ne pas participer à la soirée. Lorsque la jeune femme eut terminé, Haru l'attendait avec une cuillère déjà chargée de son parfum préféré, ce fameux fleur de cerisier et fleur de sel. « Ffffais « ah » ! » Et il porta la cuillère aux lèvres de Yu Jeong, les regardant se refermer sur le morceau de bois avec peut-être un peu trop d'attention. Il s'éclaircit la gorge en relevant le regard vers elle, les sourcils légèrement relevés dans un « alors ? » silencieux. Il reposa la cuillère dans le pot, et tel un petit oisillon qui attendait qu'on lui donne la becquée, il ouvrit la bouche, attendant que la jeune femme en fasse de même pour lui. Ses yeux pétillaient de malice et d'une affection de plus en plus évidente.  

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence
Bae Yu Jeong
☆☆ DEBUT SHAKER
Bae Yu Jeong
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkwlowwNQ61qi6qow FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 Tumblr_lkl5h9AhVE1qfamg6

Pseudo : Harmoney ✦ elle
Célébrité : Lee Ha Yi (LeeHi)
Crédits : avatar @thepsthings
Messages : 155
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t27449-bae-yu-jeong-cupid-is-stupidhttp://www.shaketheworld.net/t27484-bae-yu-jeong?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059113
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Ven 23 Fév - 17:43
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)
feat. @Son Haru

outfit ⏤ Ta petite main dans cette de Haru, vous déambulez dans les rues animées. C'est agréable comme sensation, celle de ses doigts entrelacés aux tiens. Ta nervosité s'allège graduellement dpeuis le début de votre rendez-vous, remplacée lentement mais sûrement par de la confiance en toi, et surtout... de l'espoir. L'espoir que quelque chose fonctionne entre vous, que tu aies peut-être enfin trouvé la personne que l'univers te destine, celle qui te complètera à la perfection. Insatiable romantique, tu veux croire qu'il y a quelqu'un dans ce monde qui soit parfait pour toi, tout comme tu seras parfaite pour lui.

La conversation bascule sur la mode, un sujet que tu maîtrises parfaitement. Tu réagis avec la passion qui te caractérise, tout en restant sur des réponses réfléchies ; loin d'être frivole, la mode est pour toi un sujet sérieux, et tes réponses se doivent de refléter ça. « Pour ceux qui aiment le luxe, c'est peut-être vrai... ces villes sont le berceau des grandes maisons de couture, après tout. Mais pour moi, aucune ville ne peut être qualifidée de capitale, du moins pas de manière universelle... personnellement, je ne me retrouve pas dans ce que propose la mode de luxe. » Tu fais une petite moue en te rappelant tous ces horribles défilés de mode, ces tenues qui sont au final tout sauf des tenues finalement... et pourtant, on pourrait croire qu'avec ton âme de petite pie, ton amour pour le brillant et le scintillant, que le luxe t'attirerait... c'est vrai que tu aimerais pouvoir t'offrir des pièces de marque, mais dépenser des milles et des cents juste pour un nom, non merci. Tu veux du pratique, du fonctionnel, du joli... pas du à la mode, du visuel, de l'impratique. Et tu ne veux pas qu'un nom justifie le fait de payer un pantalon noir vingt fois le prix quand tu peux faire exactement le même de tes petites mains. « Tout le monde ramène ici une pièce de sa culture, de son identité... j'aime vraiment cet endroit. C'est une source d'inspiration permanente, tu finis par conclure. Si un jour tu me perds dans la foule... tu me retrouveras certainement là-bas. C'est un bon point de vue pour dessiner... » Est-ce que tu tentes maladroitement de hinter ton envie de revenir ici avec lui ? De plus que ce rendez-vous ? Oui.

Chez le glacier, ni lui ni toi ne démentez l'étiquette d'amoureux que le tenancier vous colle avec son petit sourire en coin, et vous en semblez même l'un et l'autre plutôt ravis. Tes joues rosissent encore un peu plus à l'idée de partager une coupe de dégustation avec Haru et tu t'empresses de répéter votre choix au glacier. Celui-ci semble terriblement amusé ; il faut dire que depuis le temps que tu viens, il te connaît bien. Tu es surprise par le choix de Haru, les sorbets à l'alcool n'étant pas si fantaisistes, mais à son explication tu ne peux t'empêcher de lui lancer une petite moue faussement outrée, vite éventée par ton petit rire. « Il en faudra plus que ça pour me rendre pompette ! » Tu n'as aucune idée de si le sorbet est alcoolisé ou juste parfumé... ceci dit, tu aimes l'idée de trinquer à votre rendez-vous, alors tu fais rajouter une boule de sorbet à votre coupe avant de régler la note tandis que haru s'empare du pot glacé.

À peine installée, voilà qu'il t'accueille avec une cuillère bien chargée. Tu écarquilles légèrement les yeux, prise par surprise, tes joues retrouvant cette couleur rose qui ne semble pas vouloir te quitter. Ceci dit, pourquoi refuser ? Le geste est mignon, romantique même, tu as vraiment l'impression que vous formez un couple... alors que vous n'en êtes qu'au premier rendez-vous. Tu te penches légèrement, lèvres entrouvertes pour accueillir la cuillerée de glace, et dès que les saveurs sucrées salées touchent tes papilles, tu fermes brièvement les yeux avec un bonheur évident, loupant complètement le regard attentif de Haru sur ta bouche. Un rire amusé t'échappe en voyant ses mimiques alors qu'il redépose la cuillère, sa manière d ete faire comprendre qu'il en attend de même, et tu viens à ton tour prélever de la glace, celle à la fleur de cerisier et fleur de sel. Tu restes un instant figée, la cuillère à la main, en découvrant son regard sur toi. Il y a quelque chose qui brille dans ses yeux, quelque chose que tu ne parviens pas à décrire correctement mais qui te réchauffe le coeur. « J'espère que ça te plaira... tu murmures. » Qui aurait tout aussi bien pu être traduit par J'espère que la femme que je suis te plaira, si tu avais eu les courage de prononcer ces mots. Et tu viens délicatement appuyer la cuillère contre sa lèvre inférieure, l'invitant à venir prendre la glace. Tu observes ses expression, curieuse de voir si le goût lui plaît. « Alors ? »

Tandis qu'il savoure -ou non- ce premier parfum de glace, tu viens déjà prendre un peu de sorbet au champagne. C'est peut-être étonnant de directement passer à une autre saveur mais les sorbets ne sont-ils pas reconnus pour laver le palais et être utilisés,d e fait, contre entremets ? Tu lèves la cuillère une nouvelle fois en direction de Haru, rassemblant tout ton courage pour les mots qui te piquent le bout de la langue. « À notre rendez-vous, tu dis, "trinquant" comme il l'a si justement proposé. Et... et à tous les prochains que nous aurons. » Tu te retiens de rajouter un couard "si tu le souhaites", parce que tu es une femme forte, qui sait ce qu'elle veut, et qui fera clairement comprendre au gars qui l'intéresse qu'elle veut continuer sur cette voie avec lui.

Son Haru
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Son Haru
FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 A-helphtml__9_ FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie - Page 2 T2sa

Pseudo : Lena
Célébrité : Byun Jeongho (Cnema)
Crédits : jae (avatar) / anaphore (signature) doom day (icons)
Messages : 994
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26709-son-haru-aboyer-en-silence#1http://www.shaketheworld.net/t26769p10-son-haru#1072910http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062519
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | Mer 6 Mar - 21:25
Citer EditerSupprimer

fries are not French
(but kisses are)

outfits + Haru était le premier à essayer de n'avoir aucun préjugé mais lorsque l'on parlait de mode, il le rapportait bien trop au luxe et donc à toute la superficialité qui s'y raccrochait. À force de discuter avec la jolie Yu Jeong, elle apparaissait tout sauf superficielle, ce qui donnait envie au jeune homme de mieux comprendre le rapport qu'elle entretenait avec la mode. Tout en marchant, ils discutaient et Haru gardait bien la main de la jeune femme dans la sienne, essayant d’éviter aussi d'être trop bousculés. Ayant à peine un pas d'avance, il ignorait si elle pouvait voir le sourire qui ornait ses lèvres alors qu'il écoutait sa réponse. Le fait que le luxe dans la mode la dérange réveillait une sensation étrange en lui. Sans doute était-ce l'impression d'être compris sans avoir eu à parler. « J-j-j'aime b-beaucoup la vision qu-que tu aaas. C'est un m-mmmoyen d'ex-expre-ssion comme la mmmusique. » Elle était une artiste aussi, elle s'exprimait et trouver de l'inspiration dans ce qu'exprimaient les autres aussi. « Jjje p-prends note de ch-chercher la j-jolie ffffille avec un c-ca-carnet de dessin sssi j-je te perds dans l-la ffffoule. » Et il lui sourit, de ce sourire espiègle dont il avait le secret.

C'est tout en discutant et en découvrant cette personnalité qui lui plaisait un peu plus à chaque échange qu'ils arrivèrent devant le glacier. Le choix du format et des parfums fût plutôt rapide et le dernier permit même à Haru de venir titiller la jeune femme. Le retour de cette dernière lui arracha un rire et il se contenta de lui répondre par un clin d’œil espiègle. Trouvant rapidement un endroit où se poser, Haru ne tarda pas à proposer une bouchée de de crème glacée à Yu Jeong tout en essayant de ne pas trop fixer ses lèvres sur la cuillère. C'était peine perdue. À son tour, il eut la possibilité de goûter et elle commença par lui proposer ce fameux parfum fleurs de cerisier à la fleur de sel dont elle lui avait tant parlé. Il se retint d'attraper le poignet de Yu Jeong alors qu'il refermait ses lèvres sur la petite cuillère, comme s'il voulait maintenir un contact constant avec elle. Il se contenta de la fixer, le rose des joues de la jeune femme plus enivrant que tous les sorbets au champagne possibles. « Mmh... » Relâchant enfin la cuillère, il fît claquer ses lèvres, comme s'il tentait de mieux capturer cette toute nouvelle saveur. « C'est sssurprenant et v-vraiment uuunique. T-très doux. » Il eut un petit sourire. « Une s-s-saveur qui t-te c-cooorrespond bien. » Était-ce pour cette raison qu'il s'agissait du parfum préféré de Yu Jeong ?

Sans réel moment pour imprimer ce nouveau goût sur ses papilles, elle lui présenta une nouvelle cuillère de crème glacée. Par ses paroles, Haru comprit qu'il s'agissait de celle au champagne. D'ailleurs, les mots de Yu Jeong court-circuitèrent ses neurones, impossible pour lui de dire si cette saveur était bonne ou non. Pourtant, il sentait quelque chose de chaud passer dans toute sa cage thoracique. Il hocha la tête, certain de ne pas pouvoir articuler un seul mot. « Mmh. » Et comme pour sceller cette promesse à d'autres rendez-vous, il présenta, à son tour, une cuillère de sorbet champagne à la jeune femme. Pas toujours précis dans ses gestes et rendu maladroit par l'émoi, un léger filer de glace fondue coula de la cuillère, le long de la commissure des lèvres de Yu Jeong. Avec un rire contrit, le premier réflexe de Haru fût de l'essuyer du bout du pouce. La peau délicate de sa lèvre était en total contraste avec celle de son propre pouce, rendue légèrement caleuse après des années à pratiquer la basse. Tout en faisant, il avait bien remarqué dans sa vision périphérique les joues teintées de Yu Jeong (les siennes ne devaient pas être mieux) mais son focus était bien sur la bouche rosée de la jeune femme. L'effet « tunnel vision » à son paroxysme. Son Dae Won intérieur lui cria « go for it! » et cédant à l'appel, Haru se pencha, se rapprochant inexorablement du visage de Yu Jeong, guettant, néanmoins, le moindre mouvement de recul. N'en voyant aucun, il déposa finalement ses lèvres sur celles de la jeune femme. Fermant les yeux, il en apprécia d'autant pluls la douceur, le sorbet champagne devenant mille fois plus savoureux et délicat goûté de cette façon. Après quelques délicieuses secondes il se détacha de sa bouche légèrement, caressant du pouce le haut de sa pommette, comme s'il pouvait en effacer la teinte rose. Il se redressa doucement mais eut un léger sursaut lorsqu'une sensation froide sur son autre main se fît ressentir. Sa main qui tenait le pot de crème glacée était décorée de glace fondue coulant du contenant. Il poussa une exclamation à la fois surprise et un peu désespérée (leurs glaces!). Dans sa panique, son autre main restait posée sur la joue de Yu Jeong au lieu d'attraper des serviettes. Où étaient-elles d'ailleurs ?!

________________________________

Sky & earth are overturned

trapped in the silence

Bae Yu Jeong aime ce message

Contenu sponsorisé
 
Re: FRIES ARE NOT FRENCH (BUT KISSES ARE) ✦ haru & yujie | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide