Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Same look, differents hearts [Kwang Jin VS Min]

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 27 Déc - 0:31
Same look differents heartsKwang Jin & MinJ’entre dans la salle d’entraînement heureusement vide –pas pour moi mais pour les autres- parce que je ne suis pas de bonne humeur. Je retire mes chaussures et ma veste à l’entrée de la grande pièce puis entre dans celle-ci et regarde mon reflet dans l’immense glace recouvrant l’un des murs de la pièce. Je me prendrais presque pour mon frère… Un sourire ironique naît sur mes lèvres, heureusement que je ne suis pas mon frère ! Je serais trop empli de bonté et de… compassion. Je lève les yeux au ciel et me dépêche de me changer pour enfiler ma tenue de danse ample pour être plus à l’aise dans mes mouvements. Je lance une musique au hasard pour m’étirer le temps de celle-ci mais franchement, je n’ai pas la patience de passer plus de temps à échauffer mon corps. Rapidement, je me redresse et réfléchis à la première chanson avec laquelle je vais commencer mon entraînement solitaire. Je soupire bruyamment et secoue la tête, je pense trop et je n’agis pas assez. Je suis pas venu pour me questionner des heures sur ce que je vais bien pouvoir choisir, je réfléchis déjà bien trop ces derniers temps, on se demande à qui la faute hein. Je lance une chanson en mode aléatoire –comme ma vie en ce moment- et suis immédiatement le rythme avec mon corps.

Là c’est la libération totale, il n’y a plus rien dans ma foutue tête, il n’y a enfin plus que moi, ma liberté et la musique. Tout –ou presque tout- est réuni pour faire mon bonheur. J’ai monté le son un peu plus fort, m’en contre-fichant de ce que ça pourrait faire aux autres, aux voisins ou n’importe qui. Je veux sentir chaque beat retentir dans mes pas fermes, pleins des sentiments que je contiens toute la journée. Le mode aléatoire fait défiler les chansons du groupe et je me concentre, en recommençant certaines lorsque le reflet de mon corps se mouvant en rythme me déplaît, je veux être parfait et je veux atteindre mon but de façon plus que parfaite. Je prends à peine le temps de boire pour me concentrer toujours plus, mon énergie se puisant dans chaque parcelle de mon corps, dans le sang s’écoulant dans mes veines. J’oublierais tout tant que la musique est à mes côtés et qu’elle bat comme un deuxième cœur contre mes tympans, tant qu’elle continuera, tant qu’elle ne s’arrête pas, je me battrais pour mon objectif et ne laisserais personne se mettre sur mon passage, encore moins Minhyun, principal obstacle en ce moment. Je m’arrête pour prendre une pause, c’est pour cela que son prénom, sa présence indésirable revient à mon esprit violemment. J’attrape ma bouteille d’eau et en bois plusieurs gorgées avant de tamponner mon front d’une serviette. Je relève mon regard vers le miroir et y trouve mon double, comme si la glace avait dupliqué mon reflet dans une vision désagréable de deux moi. Je comprends vite et attrape la télécommande laissant l’une de nos musiques tourner pour la mettre sèchement en pause et me retourner. Mon reflet n’est pas qu’une illusion, mon double se trouve bel et bien en face de moi et j’ancre mon regard semblable au sien dans ses yeux.

-Qu’est-ce que tu fous là, putain ? J’occupe déjà la salle, reviens plus tard.
© 2981 12289 0
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 28 Déc - 12:15
Same look, differents heartsKwang Jin & MinHésitant, j'avançai dans les couloirs qui menaient à notre salle d'entraînement. J'étais au courant que Kwangmin était actuellement en train de s'entraîner. On m'avait déjà prévenu. Cependant, si je me dirigeais vers celle-ci, c'était bien parce que je voulais me confronter à Kwangmin. Ça me faisait peur, vraiment peur. J'avais peur de le blesser plus qu'il ne l'était déjà, j'avais peur de le rendre de mauvaise humeur. Enfin, c'était vrai que rien qu'en voyant mon visage, son visage s'assombrissait et son regard devenait noir. J'en étais vraiment peiné, mais je ne pouvais rien y faire. Tant que l'affaire avec Minhyun ne serait pas résolue, nous resterions dans ces termes-là. Cependant, ça faisait déjà longtemps que la situation était instable, et je devais avouer que mon jumeau me manquait. La situation dans laquelle j'étais bloqué me rappelait celle d'il y avait quelques années, où j'avais dû rester seul chez moi sans lui, qui était déjà parti. Au final, je l'avais rejoint, et je regrettais encore. Je savais que, si j'étais resté ou non, j'aurais toujours regretté l'autre décision. Mes parents avaient simplement voulu notre bien, ils voulaient qu'on arrête la musique car c'était un domaine difficile. Ils avaient totalement raison : il n'y avait qu'à voir notre état actuel pour savoir que réussir dans la musique était difficile. Toutefois, j'aimais beaucoup trop la musique pour abandonner ma passion. Je voulais faire d'elle ma vie, et tant pis si je ne gagnais pas beaucoup d'argent. En jouant tous les jours de la musique et en écrivant des chansons, j'étais vraiment heureux. Bien sûr, actuellement, ce n'était pas trop le cas. L'un des ingrédients à mon bonheur, c'était que Kwangmin soit à mes côtés, et qu'il soit tout aussi heureux que moi. Autrement, je ne serais jamais en paix. C'était pourquoi, même si toute la Terre pouvait être heureuse, je ne serais pas heureux si Kwangmin n'était pas heureux non plus. Kwangmin était une partie de moi, la partie plus courageuse et sévère que moi, et une partie dont j'avais cruellement besoin pour m'en sortir dans la vie. J'étais trop gentil et il me fallait cette étincelle de méchanceté pour être complet. C'était la même chose pour Kwangmin. Nous étions tous les deux d'extrêmes opposés, et c'était pour ça que nous avions besoin l'un de l'autre pour être en équilibre. C'était toujours mauvais de trop pencher d'un côté. J'en étais bien conscient.

Arrivé devant la porte de la salle d'entraînement, je soupirai un bon coup. J'entendais déjà notre musique alors que j'étais à l'extérieur de la salle. Kwangmin devait s'entraîner très dur. La danse était un moyen pour lui d'expier ses craintes et sa colère, en ce moment, il ne devait plus penser à rien. Lui retirer cet état de paix me dérangeait, mais je n'avais pas d'autres choix. Cette situation ne pouvait plus durer. Je voulais parler à mon jumeau, à nouveau. Il me manquait. Je pris donc la décision d'ouvrir la porte, et d'entrer prudemment dans la salle. Une bouffée d'air chaud m'arriva au visage. Kwangmin devait danser depuis pas mal de temps, maintenant. Il faisait plus chaud ici qu'à l'extérieur. Quand nos regards se croisèrent, je déglutis ma salive. J'étais prêt. Il arrêta la musique, puis il se retourna. Je pris une longue inspiration avant de lui répondre. Avec Kwangmin, il fallait y aller doucement. Pas à pas. Depuis le temps, je le connaissais mieux que quiconque. Et je savais le mieux comment m'y prendre avec lui. « Ça ne m'empêche pas de vouloir m'entraîner aussi. Il n'y a pas d'autres salles pour nous pour s'entraîner, tu le sais très bien. Et s'entraîner à deux sera plus efficace que de s'entraîner seul. Tu ne veux pas me laisser rester ici ? Au moins en tant que membre de Zeus. » J'appréhendais sa réponse, mais dans tous les cas, peu importe ce qu'il répondrait, je resterais ici. J'étais quelqu'un de déterminé, et il le savait très bien.
© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 24 Jan - 16:49
Same look   differents heartsKwang Jin & MinTout se passait très bien jusque là et j’étais presque parvenu à effacer de mes pensées les problèmes qui encombrent ma vie actuellement. Mais il semble que je sois condamné à m’en rappeler et pas par n’importe quel moyen. C’est mon jumeau qui me ramène toutes ces mauvaises pensées avec son air posé et éternellement d’une gentillesse insupportable. Je le regarde froidement et passe une main dans mes cheveux humidifiés par la transpiration et l’effort que j’ai fait jusqu’à son arrivée. Il me manque, je le sais et je le ressens rien qu’en croisant son regard. Mais je ne le lui dirais pas, évidemment, et c’est plutôt le contraire. Je l’invite très gentiment à se casser et revenir plus tard quand moi je ne serais plus là. Pourtant –et je m’en doutais, il ne se décide pas à partir et sa détermination m’emmerde déjà, il n’a pas changé et je me désespère à savoir que je ne pourrais rien faire contre son envie soudaine de répéter avec moi. En tant que membre de Zeus ? La bonne blague pour ce qu’est en train de devenir notre groupe… Je n’ai aucune envie de danser avec lui et cela gâcherait ce moment de solitude que je m’offrais justement. Je serre la mâchoire et le regarde avec mépris, ne comprenant vraiment pas pourquoi il insiste à rester, comme s’il cherchait la confrontation.

-T’as rien de mieux à faire que de venir comme par hasard quand je suis là ?? Tu fais chier Kwang Jin.

Je lui tourne le dos et regarde froidement son reflet dans la glace, il ne va pas partir et ça me fait déjà entrer dans une exaspération et une colère qui avaient momentanément disparues. J’attrape ma bouteille d’eau et en bois quelques gorgées sans vraiment avoir soif mais juste contenir un peu l’énervement qui pourrait me pousser à chasser mon propre frère plus violemment que je ne le souhaiterais. Cette histoire dans Zeus dérègle tout notre équilibre et je suppose que c’est cet équilibre que je cherche à trouver dans la danse en vain. Je dépose ma bouteille et essuie mes lèvres d’un revers de main négligé avant de me retourner vers mon frère, toujours à l’entrée de la salle d’entraînement qui, comme il l’a si bien souligné, est la seule à notre disposition.

-Ok fais ce que tu veux, j’crois pas avoir vraiment le choix de toute façon.

Je lui tourne le dos et m’empare de la télécommande pour choisir la prochaine musique sur laquelle je, ou plutôt nous allons danser. Je ne lui demande pas son avis, si ça ne lui plaît pas il n’a qu’à se casser, ça me ferait pas de mal. Je ne lui lance pas un regard, je ne sais pas si ce qu’il veut est vraiment danser ou plutôt discuter avec moi mais dans tous les cas, moi je danserais. Je choisis une de nos chansons et me tourne vers lui sans grand intérêt.

-Tu viens ou pas? J’ai pas tout mon temps.

Je lance la musique sans attendre sa réponse et prends ma position dans la danse en espérant qu’il se soit cassé plutôt qu’il ne me rejoigne dans le début de la danse. Je n’ai pas envie d’être à nouveau avec lui comme avant tant que cette histoire avec Minhyun n’est pas terminée. Nous sommes opposés dans ce problème et même si ce n’est pas la première fois, ça me fait tout autant souffrir et détester l’absence de mon jumeau autant que sa présence.

© 2981 12289 0
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 28 Jan - 16:11
Same look, differents heartsKwang Jin & MinJe n'étais pas à l'aise. J'avais envie de partir d'ici, de laisser Kwangmin tranquille comme il le souhaitait, car je ne voulais pas le déranger. Il était mon jumeau, la personne que j'avais de plus précieux au monde, alors la personne que je voulais le moins blesser était lui. Cependant, je devais le confronter à un moment ou à un autre. Les choses ne pouvaient plus durer. Le scandale de Minhyun n'était pas prêt de se terminer, et je n'étais pas assez patient pour tenir cette mauvaise relation entre nous jusqu'à ce qu'une décision soit prise. Alors cette fois, c'était moi qui prendrais une décision et qui prendrais le premier pas. Je n'en pouvais plus, j'en suffoquais. Je voulais revoir mon frère, lui reparler, lui sourire et passer de bons moments ensemble. Je ne le voyais plus que très rarement, et lorsqu'on réussissait à se croiser, il m'ignorait en m'assénant un regard noir. Ça me faisait terriblement mal. Je souhaitais donc changer la situation, mais c'était plus facile à dire qu'à faire... Rien qu'en entrant dans la salle, l'humeur de Kwangmin avait changé et je savais que je venais de bousculer sa journée, et qu'il n'aimait pas ça. Je m'en sentais vraiment coupable, mais je devais y faire quelque chose. Je me répétais ces paroles optimistes dans la tête alors qu'il me répliquait sèchement des mots froids, comme il en avait l'habitude chaque fois que je lui adressais la parole, maintenant. « Je suis désolé. » soufflai-je. Je baissai mon regard alors que Kwangmin alla se chercher de quoi s'abreuver. Je ne savais pas depuis combien de temps est-ce qu'il s'entraînait, mais avec l'odeur et la chaleur de la salle, je pouvais deviner que ça faisait longtemps. Il avait toujours autant de fougue qu'avant. Au moins, ça faisait plaisir à voir... Après avoir bu, il répliqua une deuxième phrase puis prit la télécommande pour changer la musique. Je n'y répondis rien. Il savait très bien ce que j'allais faire : rester là. Kwangmin n'était pas idiot, c'était la personne qui me connaissait le plus depuis que j'étais petit. Il était conscient de ma détermination, il savait que je ne lui obéirais pas. Mon jumeau pouvait faire peur aux autres mais il ne m'effrayerait jamais. Je le connaissais trop bien comme il me connaissait trop bien. Nous n'étions pas des jumeaux pour rien. J'eus un sursaut à sa question, puis lançai d'un ton neutre : « J'arrive. ». Je refermai la porte derrière moi, retirai ensuite mes affaires qui allaient me gêner si je commençai à danser et rejoignis mon frère au centre de la pièce. La musique avait déjà démarré quand j'avais à peine eu le temps de fermer la porte, et il me fallut un petit temps d'adaptation avant de rentrer dans le rythme. En voyant nos deux reflets danser à la même allure, une vague de nostalgie s'empara de mon corps. Les beaux temps où l'on s'entraînait tous les deux dans la bonne humeur me manquaient... Je voulais qu'ils reviennent, mais comment faire si le scandale n'avait pas encore trouvé de solution ? J'en étais triste.

La première musique se déroula donc sans problème, et elle prit fin. Je m'arrêtai, satisfait d'avoir pu danser avec mon frère. Cependant, ce que je voulais faire, ce n'était pas que m'entraîner avec mon frère, c'était aussi, et surtout, lui parler. Je n'avais pas envie de l'énerver, mais j'étais bien conscient que ma présence seule l'énervait, alors... autant profiter du fait qu'il ait accepté – contre son gré ou non – le fait que je sois là pour lui parler. « Et sinon, Kwangmin... Ça va bien en ce moment ? » Une question innocente, une question que je ne devrais même pas avoir à lui poser en temps normal puisque je pouvais le voir directement par son comportement et ses paroles. Mais comme je ne le voyais plus du tout en ce moment, je ne savais plus si mon jumeau allait bien. Et même en temps de conflit, ça m'inquiétait. Encore une fois, cette attitude de ma part allait encore l'énerver, et je m'en sentais désolé. Mais il fallait que je lui parle. Je lui parlerais petit à petit, je ne devais pas y aller trop brutalement sinon il me renverrait ailleurs. J'avais bien envie que l'on fasse la paix, mais était-ce bien possible ?
© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 25 Fév - 0:17
Same look   differents heartsKwang Jin & MinJe me place dans la salle d’entraînement en ayant lancé la musique sans attendre mon frère jumeau et je prends ma pause du début de la danse en fixant le miroir en face de moi. Je vois mon second reflet se préparer rapidement et me rejoindre dans la danse. Une vague d’une étrange nostalgie s’empare de mes membres qui se calent sur le rythme de notre musique alors que je vois nos reflets dans une harmonie parfaite danser comme lorsqu’on le faisait auparavant. J’ai l’impression de faire un bon en arrière, comme si ce scandale ne s’était jamais produit et n’avait pas perturbé notre relation il n’y a pas si longtemps encore si fusionnelle. Je ferme les yeux pour tenter d’oublier ces sentiments que je n’aime pas devoir ressentir. Je ne pense pas que pour le moment, cette relation qui est derrière nous pourrait revenir et même si je le souhaitais, je continue de cultiver cette putain de rancœur envers le choix qu’il a fait, le parti qu’il a pris qui n’est pas le mien. Je sais qu’il va tenter de rattraper la catastrophe qui secoue et détruit ce lien unique entre nous mais je ne suis pas sûr d’avoir envie de l’entendre faire son Saint comme d’habitude, déjà qu’il vient de gâcher ce moment de solitude, je n’ai vraiment pas envie de l’entendre me parler de ce sujet qui me met incroyablement en colère. Je chasse ces pensées encore quelques minutes, le temps d’une chanson pour ne pas me miner le moral alors que mon frère saura le faire parfaitement après cette danse trop courte déjà.

J’ai l’impression que les secondes défilent trop vite et que le temps m’échappe et me laisse dans le silence de la chanson s’étant déjà arrêtée. Je cesse mes mouvements et les suspends avant de me remettre droit et de reprendre une respiration bien régulière. J’attrape ma bouteille d’eau et la lance à mon frère jumeau pour qu’il puisse en boire quelques gorgées. Je me tourne vers lui et l’observe en croisant mes bras sur mon torse. Il a déjà ce regard qui va réaliser les craintes que je cultivais en dansant. Il va être gentil, il va essayer d’arranger les choses comme d’habitude et ça va m’énerver. Il sait que je vais réagir comme ça comme moi, je sais comment il va réagir. Je ne m’en réjouis pas, je me suis toujours exaspéré de ce caractère plein de bonté qui est typique de Kwang Jin et à présent, cette gentillesse débordante ne fait que me mettre plus en colère encore. C’est pour cela que sa question ne me surprend pas le moindre du monde mais m’arrache tout de même un long soupire puisque cette demande qui est simple comme bonjour annonce une particulièrement longue conversation qui ne me réjouit pas. Je regarde mon frère un long moment, je n’ai pas l’habitude qu’il me demande ça, d’habitude, il sait comment je vais, il me côtoie tant qu’il est censé savoir comment je vais mais là, il ne le sait pas, il n’en a aucune idée probablement puisque nous ne nous voyons presque plus. Encore une pensée que je chasse pour éviter de me miner le moral par sa faute.

-Ouais ça va, on fait aller.

Je lui réponds pas sincèrement, j’ai pas l’habitude d’avouer mes sentiments comme si de rien n’était, ça me ressemble pas et je suppose que ça aussi il le sait. Je vais pas commencer à lui raconter tout ce que je ressens pour le moment et puis de toute façon, je ne vois pas en quoi ça l’intéresserait de savoir comment je vais. Je me rapproche de lui et lui prends la bouteille des mains pour boire à mon tour. Je le regarde à nouveau avec cette colère encore éteinte dans les yeux, habituellement, il est le seul avec qui je suis plus « gentil » et encore c’est un grand mot. Mais maintenant, j’ai l’impression d’avoir perdu mon frère et c’est douloureux, je ne l’ai dit à personne, pourtant ça l’est. Je souhaiterais aussi retrouver mon jumeau mais pendant ce temps de conflit et d’emmerdes dans le groupe, je pense que c’est tout simplement impossible. Je passe une main dans mes cheveux un peu humides et soupire en haussant les épaules.

-Et toi ça va ?

Question un peu inutile, je ne tiens pas tellement à savoir comme il va et crois même le deviner sans problème, il doit encore s’inquiéter pour tout le monde sauf pour lui. Je retire mon t-shirt et en enfile un autre avant de ranger mes affaires dans mon sac de sport.

-Je vais te laisser t’entraîner seul, j’en ai fini pour aujourd’hui.


© 2981 12289 0
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 10 Mar - 11:51
Same look, differents heartsKwang Jin & MinUne fois la danse terminée, je repris une respiration un peu plus régulière. Danser avec mon frère m'avait fait du bien. Ça faisait longtemps que nous ne l'avions pas fait, en parfaite harmonie. Il me manquait terriblement, mais il ne dira pas la même chose de moi. Tant que nous ne serions pas d'accord, il ne s'avouera pas vaincu. J'attrapai la bouteille d'eau qu'il me lança, et bus quelques gorgées. En reposant mon regard sur mon frère jumeau, il devait déjà se douter de ce que j'allais faire. Plus petit, je n'aurais jamais imaginé que je serais en train d'avoir une conversation bateau avec mon frère jumeau. Pourquoi étais-je obligé de lui demander si ça allait ? En temps normal, je n'aurais jamais eu besoin de le faire. Comme deux jumeaux qui sauraient lire dans l'esprit de l'un de l'autre, on devinait chacun tout de suite ce qu'il se passait dans la tête de l'autre. Cependant, maintenant que nous étions en dispute et que je ne le voyais plus, je ne savais pas comment il allait. Je n'arrivais plus à deviner en un seul regard ce qu'il lui passait dans la tête, et ça, ça me faisait affreusement mal. J'aimerais qu'on redevienne les frères que nous étions autrefois. La première fois qu'on s'était disputés, on avait bien réussi. Enfin... C'était parce que j'avais fini par céder et que j'avais finalement rejoint son camp, en fuguant de chez nous. Mais si j'étais déterminé à rester sur ma position, et que lui aussi, tête comme une mule, nous n'étions pas près de redevenir les frères jumeaux si soudés. Ça me faisait mal, mais je le supporterais. Je le supporterais aussi longtemps qu'il faille le supporter. Jusqu'à ce que ce scandale soit terminé, jusqu'à ce qu'une décision soit prise. Si Minhyun part, je n'aurais pas d'autres choix que de rejoindre mon frère, mais si Minhyun reste... Kwangmin n'était pas aussi gentil que je ne l'étais, avec son caractère, il risquait de toujours vouloir qu'il parte. La guerre entre nous n'avait pas de fin, je n'en voyais pas le bout. Et ça me détruisait à petit feu. Si j'avais su, je n'aurais pas auditionné chez la STARSHIP... On aurait pu éviter ce désastre.

Sa réponse ne me surprit pas. Il me mentait. Ce n'était pas difficile de comprendre qu'il était en train de me mentir, il n'y avait aucune façon que ça pouvait aller dans ce genre de situations. Mais ce n'était pas comme si je m'étais attendu à une réponse honnête de sa part. Kwangmin n'était jamais honnête sur ce qu'il ressentait. J'y étais habitué, maintenant. Ce qui me surprit un peu plus, c'était qu'il me retourna la question. Kwangmin ne devait probablement pas en avoir grand chose à faire. Et puis, il devait aussi s'en douter, pour moi. Que je n'allais pas bien non plus. Je souris d'un air amer alors qu'il avait repris sa bouteille d'eau. « J'essaie de faire en sorte que ça va. » Ainsi, personne ne s'inquiétait pour moi. Je n'avais pas menti à mon frère, je faisais en sorte que ça allait. Cependant, ça ne marchait pas vraiment. J'essayais de me comporter comme toujours pour n'inquiéter personne, mais sans mon frère, c'était vraiment difficile. Je regardai Kwangmin ranger ses affaires, et déglutis quand il annonça qu'il avait fini. Je laissai quelques secondes couler avant de prendre la parole, hésitant. « Kwangmin. Je sais que tu ne vas pas me répondre honnêtement, mais... Notre relation d'avant te manque, pas vrai ? Tu... Tu ne veux pas faire la paix ? » demandai-je, prudent. « Peu importe la conclusion du scandale, on sera pas d'accord. Je n'ai pas envie de vivre plus longtemps comme ça. Ça me tue à petit feu. J'ai l'impression qu'il me manque une partie de moi pour respirer convenablement, chaque jour. » Je soupirai. « Je ne m'attends pas à ce que tu me dises oui. T'es pas de ce genre-là. Mais j'espère qu'un jour, on fera la paix. » Je levai mon regard sur lui d'un air déterminé. Je voulais faire la paix avec mon jumeau, coûte que coûte. Et j'y arriverais.
© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 13 Mar - 23:14
Same look   differents heartsKwang Jin & MinC’est plus fort que ma fierté, ma colère, mon exaspération et mon caractère, j’ai retourné la question à mon frère pour savoir comme il va même si sa réponse va être aussi utile que la mienne. Je le regarde alors qu’il me dit qu’il fait en sorte d’aller bien et je hausse les épaules. Ouais, ça veut dire que c’est pas le top de la forme de son côté… Comme d’habitude, il doit prendre sur lui et essayer de voir le bon côté des choses… L’un sans l’autre, j’ai l’impression qu’on fait tous les deux en sorte d’aller bien sans que ça soit très convaincant. Je lâche un soupire lourd et énervé par cette situation trop compliqué et qui nous déchire l’un de l’autre pour ensuite annoncer que j’ai fini et que je m’en vais. J’ai plus rien à faire là et avoir une conversation avec mon frère ne me réjouit pas vraiment. Je continue de ranger mes affaires quand la voix de Kwang Jin résonne à nouveau et je me crispe déjà en me tournant froidement vers lui.

J’écoute lentement ce qu’il me dit et croise mes bras en restant le plus impassible possible. Il souffre effectivement de cette séparation, je le savais puisque je ressens la même chose mais je reste d’abord silencieux pour l’écouter. Il me demande si je lui manque, si je ne veux pas faire la paix. Il a raison, la solution au scandale ne conviendra pas à l’un de nous deux et je crains que cela ne puisse nous déchirer encore plus si la balance penche du côté de mon frère jumeau. Oui, je sais que ça le tue, qu’il lui manque de l’air, une partie de lui que je suis comme il me manque une partie de moi qu’il est le seul à pouvoir combler. C’est ça être jumeau… Souffrir de l’absence de l’autre… Si on m’avait prévenu, je sais pas si j’aurais voulu ressentir une telle douleur à cause d’un lien de sang trop fort. Il me connaît trop bien, il sait que je ne vais pas dire oui parce que ce n’est pas moi, parce que j’ai beau souffrir aussi, je n’ai pas envie de redevenir aussi proche qu’avant alors qu’il s’oppose à moi pour le moment. Son regard se dépose dans le mien et il a l’air particulièrement déterminé, comme s’il avait le pouvoir de forcer la paix entre nous et faire revenir le lien qui nous a longtemps unis.

-Toujours aussi optimiste à ce que je vois… Tu ne changeras jamais, hein ?

Je soupire et prends mon sac pour le placer sur mon épaule. Je me tourne vers mon jumeau et l’observe un long moment silencieusement en hésitant sur ce que je dois dire, ce que je dois décider. Je ne sais pas vraiment si j’ai envie de lui pardonner, enfin si, j’en ai envie mais le scandale retient mes sentiments et mes envies. Fichue fierté, elle va finir par m’éloigner définitivement de mon frère qui tente de sauver notre lien unique. Je passe une main dans mes cheveux et secoue la tête en m’étirant un peu.

-Tu as raison, tu me connais. On peut pas faire la paix, tu sais que je t’en veux, t’avais pas à faire ce putain de choix-là.

Je me dirige vers la porte mais suspend mon geste alors que je m’apprêtais à ouvrir la porte. Je me tourne vers mon jumeau que j’allais laisser seul et reste face à lui un long moment avant de passer une main exaspérée sur mon visage.

-Mais je suppose qu’on peut aller boire un verre si ça te tente…


© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 25 Mar - 21:31
Same look, differents heartsKwang Jin & MinJe ne m'attendais pas à ce que Kwangmin revienne vers moi comme par magie. Je ne m'attendais pas à ce qu'il accepte, à ce qu'il revienne à l'appartement et que tout redevienne comme avant. Non, bien sûr que non. J'aurais bien voulu, mais la réalité n'était pas ainsi. Je connaissais mon jumeau depuis que j'avais été mis au monde, je savais comment il fonctionnait. Il aura toujours sa fierté pour ne pas accepter ce que je lui offrais. Il était bien trop têtu pour. Mais, s'il y avait une chance minime que je puisse le convaincre de finir nos tensions, alors je la prendrais. J'en avais clairement assez de cette situation désastreuse où je me retrouvais sans rien, sans le groupe, sans Kwangmin. Je voulais qu'au moins, je retrouve Kwangmin, et qu'on passe du bon temps ensemble comme avant. On avait traversé tant de choses ensemble, pourquoi est-ce que ce scandale viendrait nous déchirer en deux ? Je refusais de me séparer de mon jumeau encore comme à l'époque. Si on pouvait éviter une horrible situation, alors il fallait tout mettre en œuvre pour l'éviter. Là, certes, la situation était déjà mise en place, mais j'allais faire de mon mieux pour faire la paix avec mon frère. Je devais lui manquer aussi, j'en étais persuadé. Ce n'était pas parce que je me pensais si important que ça à ses yeux, mais parce que notre lien de sang nous l'obligeait. Nous étions attachés l'un à l'autre comme deux aimants, nous ne pouvions pas fonctionner l'un sans l'autre. C'était tout bonnement impossible. Et comme ça faisait plusieurs mois que je n'arrivais plus à fonctionner... Je demandais à fonctionner à nouveau. Je le regardai alors d'un air déterminé, attendant sa réponse qui ne me surprendrait sûrement pas. J'esquissai un petit sourire à sa réplique. « Tu me connais, à force. » répliquai-je sur un ton plus léger. Un silence suivit ensuite. Kwangmin semblait réfléchir aux mots qu'il allait me dire, et je le laissais prendre son temps. Il pouvait prendre tout le temps dont il avait besoin, s'il m'apportait une réponse, alors j'en serais comblé. Il ne m'en fallait pas beaucoup pour être satisfait de la part de mon jumeau, surtout en ce genre de situations. Au bout d'un certain temps, il éleva la voix. Il énonçait des vérités que je connaissais déjà. Tant que je ne changeais pas d'avis, nous serions toujours en froid. Kwangmin ne changerait jamais d'opinion, c'était certain. Il n'y avait que moi qui pouvais faire quelque chose à notre relation. Or, je ne voulais pas changer ma vision des choses. Pour moi, Minhyun devait rester dans le groupe coûte que coûte. Je ne pouvais pas m'obliger à avoir une opinion que je n'aimais pas, c'était impossible à jouer. Surtout avec mon frère. C'était celui devant lequel je riais le moins, parce que je montrais les douleurs de mon cœur. Il était celui qui savait le mieux les maux qui m'habitaient. Il se dirigea vers la porte sans dire un mot de plus, et je m'attendais déjà à le voir partir. Je n'aurais pas réussi à faire quoi que ce soit, finalement. Cependant, son mouvement resta en l'air, et à la place, il me fit une proposition que je ne pensais jamais entendre de ma vie. Boire un verre ? De sa part ? Un grand sourire éclaira mon visage, puis je hochai de la tête d'un geste vif. De sa part, ça me faisait le plus plaisir. « Bien sûr ! Tu veux aller où ? On peut aller où tu veux ! » J'allais passer du temps avec mon frère qui me rejetait depuis des mois. Là, c'était évident : j'étais plus que heureux.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 8 Avr - 12:59
Same look   differents heartsKwang Jin & MinMa proposition sort de nulle part, elle est soudaine et pas spécialement dite avec le ton le plus enjouée du monde mais pourtant, j’ai prononcé et pensé chaque mot que je viens d’adresser à mon frère jumeau. Boire un verre. Ensemble. Je ne parviens pas à me rappeler à combien de temps remonte la dernière fois que nous avons passé du temps tous les deux. Je serre les poings, j’ai laissé échapper une idée qui reste au fond de ma tête depuis que le scandale a éclaté notre relation. Mais il me manque et je lui manque aussi, on a toujours été l’un avec l’autre et maintenant, j’ai toujours avec moi cette sensation de vide qui me fait souffrir, qui me pèse sans que je le montre, c’est trop sentimentale. Il a ce grand sourire, ce petit hochement de tête qui me montre à quel point ma simple proposition lui fait plaisir. J’étais depuis plusieurs mois dans un mutisme incroyable face à mon frère, une froideur, un rejet qui nous a fait souffrir tous les deux et en ce moment, même moi, je me retrouve soulagé de lui proposer une petite sortie ensemble, un verre rien de plus, rien de moins mais quelque chose quand même qui nous permet de nous retrouver. Il accepte –évidemment- et me demande où je veux aller, me laissant totalement libre du choix du lieu. J’ai un petit rictus, un petit sourire disparu depuis si longtemps. Je hoche à mon tour la tête et l’invite à me suivre.

-Ok je sais où on va, suis-moi.

Je m’appuie contre la porte, cette fois, j’attends que mon jumeau se soit rhabillé et soit prêt à partir pour quitter la pièce à côté de lui. Je mets mes mains dans les poches de mon pantalon et regarde mon jumeau en coin. Je n’ai aucune idée de ce qu’on va pouvoir se dire pendant ce petit moment qu’on va passer ensemble mais étrangement, je me sens assez apaisé de pouvoir marcher à côté de lui, tout simplement, comme au bon vieux temps. Était-ce obligé de se compliquer ainsi ? Je me sentais bien pour une fois avant le scandale, je dansais sur les musiques que mon frère composait pour le groupe et j’avais l’impression de mériter ce que l’on m’offrait… Et on m’a à nouveau tout enlevé. M’en plaindre ? Non, je ne l’ai pas fait, j’ai très mal pris cette situation, j’ai coupé les ponts avec mon propre frère et j’ai pendant toute cette interminable période l’impression que l’on ne pourra jamais retrouver notre relation d’avant. Nous sortons du bâtiment de l’agence et je montre le chemin à suivre pour se rendre au café. Le tout premier dans lequel Kwang Jin et moi avons performé, il n’est pas du genre à oublier ça et finalement, moi non plus. J’ai un très fin sourire sur mes lèvres qui s’efface un peu alors que nous marchons silencieusement vers l’endroit.

-Tu penses que ce putain de scandale va bientôt arrêter de nous faire chier ?

J’ai posé la question de but en blanc, je ne sais pas, au final, quand ça va se finir, quand est-ce qu’on aura enfin choisi si Minhyun reste ou part, quand est-ce qu’on pourra enfin débuter et commencer ce rêve que nous attendons de réaliser depuis trop longtemps déjà. Je suppose que mon frère veut aussi que ça se finisse vite mais avec nos positions actuelles par rapport à ce problème j’ai l’impression que ça n’avancera jamais. Je pourrais perdre mon rêve et ne jamais devenir idole… Ce serait difficile mais… pas aussi impossible que si je perdais mon jumeau. Je montre du menton l’enseigne du café un peu plus loin et jette un coup d’œil à mon frère.

-C’est là qu’on va.

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Avr - 21:37
Same look, differents heartsKwang Jin & MinJe n'aurais jamais cru entendre ça, maintenant, tout de suite. Une proposition pour aller boire un verre, tous les deux, ensemble ? C'était sans surprise qu'un grand sourire vint éclairer mon visage, et que j'acceptai avec grand plaisir. Je lui laissai totalement le choix de notre destination, après tout, je n'en avais pas grand chose à faire. On pouvait aller n'importe où, tant que j'étais avec mon frère, ça me suffisait. Moi qui m'attendais à peu de résultats en allant lui parler, je ne regrettais absolument pas d'être venu lui parler. J'étais tellement heureux, j'avais envie de sauter sur place et de le serrer dans mes bras pour le remercier de cet effort. Évidemment, il n'allait pas apprécier, puis allait partir à nouveau. J'aurais fait tout ça pour rien. Alors je me retenais, mais c'était évident que j'étais très heureux de pouvoir passer un peu plus de temps avec lui. Mon cœur se réchauffa quand j'aperçus un petit rictus sur son visage. Est-ce que j'avais rêvé ? Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas vu un simple petit sourire sur son visage... Si j'étais capable de lui en donner un en ces circonstances, je serais l'homme le plus heureux du monde. Et je n'exagérais même pas. Je hochai vivement de la tête, ne m'opposant pas à ce qu'il venait de me dire. Il me gardait la surprise, je n'avais plus qu'à imaginer différents lieux. Enfin, je lui faisais confiance, je savais qu'il ne m'emmènerait pas dans des endroits que je n'aimais pas. De toute façon, il me connaissait, je n'avais pas à m'inquiéter avec lui. S'il me voulait du mal, il saurait exactement où aller et ce serait bien dangereux pour moi. Enfin, je pourrais faire la même chose avec lui. Nous nous connaissions tellement bien qu'une guerre entre nous signait la fin du monde. Heureusement, nous étions assez matures pour simplement nous éviter. Ou plutôt, lui m'évitait, moi, j'essayais de faire la paix. Et ça commençait à marcher.

Une fois rhabillé, je le suivis à l'extérieur jusqu'au lieu où il voulait se rendre. Je me demandais dans quel bar est-ce qu'il allait m'emmener. Peut-être que durant ces derniers mois de coupure, il avait trouvé un nouveau bar qu'il aimait. Ou bien, il allait prendre un bar que je connaissais déjà, où nous étions déjà allés. J'en trépidais d'impatience, et j'imaginais que ça se voyait clairement sur mon visage qui rayonnait. J'étais très content de pouvoir passer du temps avec mon frère. J'ignorais de quoi est-ce qu'on allait bien pouvoir parler, mais ce n'était pas ma première préoccupation. Les sujets de discussion n'avaient jamais été mon souci avec lui. Ils venaient à nous naturellement. Petit à petit, je reconnus le chemin que nous étions en train d'emprunter, les environs se faisant très familiers. Ce fut sans surprise que je compris où est-ce qu'il m'emmenait. Le premier café où nous avions donné une performance. Nous étions très stressés, ce jour-là. Très jeunes, aussi. On avait eu du mal à démarrer. Le public ne se montrait pas si attentif que ça. Nous étions dans un café, c'était normal, la musique était en arrière-plan. Cependant, même si ça avait été très stressant, j'avais un bon souvenir de ce moment. Au final, le public avait apprécié et ils nous avaient applaudi. En même temps, nous étions jeunes... Quel âge est-ce qu'on devait avoir ? Seize ? Quinze ? Peut-être même quatorze ? Ce lieu éveillait beaucoup de souvenirs pour moi, et j'étais heureux que Kwangmin veuille aller là-bas. Ce lieu devait aussi faire beaucoup d'effet à mon frère. Et le fait qu'il l'aie choisi me faisait énormément plaisir. Évidemment je ne disais rien, il allait encore se plaindre après. Mais j'étais certain qu'il savait déjà comment j'allais me sentir. Nous nous connaissions trop bien. Mon jumeau posa une question si soudainement que je fus quelque peu surpris. Mon humeur s'abaissa un peu en y pensant. Je me demandais bien quand... « Je sais pas, mais ce serait bien que ce soit le plus tôt possible. Ça commence à faire long. » Trop long, même. Si j'avais sacrifié tout ça, ce n'était pas pour que tout tombe à l'eau. Kwangmin et moi nous étions séparés aussi à cause de ça, alors il était hors de question que cela traîne encore plus longtemps... C'était répétitif, il fallait que cette mauvaise période prenne fin. Lorsqu'il me désigna du menton où est-ce qu'on allait, je fis un petit sourire avant de le regarder. « Je sais. » répondis-je sur un ton énigmatique. Je lui fis un grand sourire, un sourire qui voulait bien dire que je savais depuis quelques temps où est-ce qu'on se dirigeait. Je n'en dis pas plus, après tout, je n'avais pas besoin d'en dire plus. Il devait déjà savoir ce que je pensais de tout ça. Lorsque nous fûmes devant le café, je lui esquissai un petit sourire puis poussai la porte. Ça faisait longtemps que je n'étais pas revenu. Et, en toute honnêteté... Ça m'avait bien manqué.
© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant