sombre
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal


byeon min ji ((i can't run away))

Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 21:55
Citer EditerSupprimer
TW:

Byeon Min Ji
If you look for perfection, you'll never be content
Nom : Byeon ; ta mère veut que tu sois digne de porter ce nom rare. Que t'en sois à la hauteur Prénom(s) : Min Ji ; douce Min Ji.  Surnom(s) : Mini Ji, Minnie ou Min. Pronom(s) : elle. Âge : 22 ans. Date et lieu de naissance : 27/08/1999 à Séoul. Origines : Entièrement coréennes. Nationalité : coréenne. Cursus universitaire : cinquième année de droit : tu as suivi les ordres envies de ton père. Le droit, pour t'assurer un bon métier. Le droit pour t'assurer un avenir. Le droit pour faire quelque chose de ta vie ((mais ça te plaît pas, le droit)) Métier : serveuse au sweet&treats. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Classe sociale : Moyenne. Les parents de ton père ont de l'argent, oui, mais pas au point de passer dans la classe supérieure. Ils ont tendance à croire que si (ta mère aussi, parfois). Tu veux t'investir dans une fraternité ? ouiiiiii ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
— La première fois que tu as joué au piano, tu avais six ans. Et ta mère décidé que ce sera ton "truc". Cours et professeurs particuliers, tu avais un planning de ministre juste pour tes leçons de piano. Leçons auxquelles tu devais assister sans jamais rechigner. Tant pis si tu loupais une fête d'anniversaire. Tant pis si tu ne pouvais pas jouer avec les autres au parc. Les cours de piano étaient plus importants. Ta mère attendait de toi l'excellence. Elle l'attend toujours, t'imposant encore des leçons du haut de tes vingt-deux ans (mais tu n'oses pas lui dire non).

— Tu as participé à plusieurs concours, et tu as remporté plusieurs médailles et trophées lors de compétitions de piano. La fierté de ta mère qui ne se fait jamais prier pour montrer toute sa collection à qui veut bien la voir. Quand tu invitais des ami.e.s à la maison, les rares fois où tu pouvais, ta mère les obligeait à l'écouter parler de chaque trophée, les obligeait à voir chaque médaille mais aussi quelques vidéos. ((la honte)). Elle aurait voulu que tu deviennes une pianiste célèbre. Elle le veut toujours. C'est pour ça qu'elle continue de te faire suivre des leçons, c'est pour ça que tu participes encore à quelques petites compétitions ici ou là.

— Ta mère attend la perfection de toi au piano mais ton père, lui, s'en fiche de l'instrument. Il te trouve douée, oui. Mais il préfère te voir avec de bonnes notes sur tes bulletins. L'excellence sur les touches noires et blanches demandées par ta mère, l'excellence sur les copies demandée par ton père. Chaque bulletin a toujours été scruté avec attention par ton paternel, qui te demandait parfois des explications. Pourquoi un B et pas un A, Min Ji ? Quand ce n'est pas assez bien, tu es punie. Quand c'est très bien, tu es simplement félicitée. Tu n'as pas le droit à l'erreur, Min Ji. Tu dois t'assurer un avenir, Min Ji. Hors de question que tu te retrouves face à un échec. Que tes parents se retrouvent face à ton échec.

Le droit ne te plaît pas – pourtant tu as de bonnes notes. De très bonnes notes, même. Tu t'efforces de faire au mieux, de donner ton maximum. D'apprendre quelque chose qui ne t'intéresse pas, juste pour pouvoir faire plaisir à tes parents – comme tu t'efforces de faire de bonnes performances au piano alors que tu as perdu l'envie de jouer depuis longtemps. (( « et toi, Min Ji, que veux-tu faire plus tard ? » ; tu n'as jamais su répondre par toi-même à cette question. Tu n'as toujours fait répéter les mots de tes parents )). Et si aujourd'hui on te demande, la réponse sera la même : tu fais du droit car cela te permettra d'avoir un métier stable et un avenir sûr. Mais si on prenait le temps de t'écouter, on verrait qu'une étincelle d'intérêt brille dans tes pupilles quand tu vois quelqu'un danser. Mais tes parents ont toujours refusé de te payer des cours de danse, déjà que les cours de piano coûtaient bien assez chers. La danse est un art, un passe-temps ; pas un métier.

— Ta mère t'a toujours dit que dans cette famille, il faut prouver que l'on y a une place. Elle a dû le faire. Elle, cette jeune fille des bas quartiers, pauvre et perdue. Et toi aussi, tu dois le faire. Tu dois prouver que tu vaux tout autant que tes cousin.e.s. Que t'es pas moins bien qu'eux parce que ta mère n'a jamais été diplômée. Qu'elle a été femme de ménage durant de longues années. Tu dois prouver à tes tantes, tes oncles, tes grand-parents et la famille éloignée que tu vaux tout autant que chacun d'entre eux. Voire plus. ((t'as pas le droit à l'échec, Min Ji. Sinon c'est la honte, Min Ji))

Tu parles toute seule, parfois. Quand tu es seule chez toi principalement, mais ça t'arrive aussi dans la rue. Ou dans les magasins. Parfois même en cours. Tu le fais inconsciemment. Tu articules les mots sans t'en rendre compte, trop concentrée sur ta feuille ou trop perturbée par un choix à faire. Tu murmures ce qui te passe par l'esprit, laissant les autres autour entendre ou n'entendre que des bribes. Ca te vaut quelques regards de travers, parfois. Et ça t'arrive quand tu es trop stressée et que l'anxiété prend le dessus.

Indécise. Tu es terriblement indécise. Tu ne sais pas faire un choix. Pas directement par toi-même du moins. Pas comme les adultes sont capables de le faire. Tu admires les personnes qui savent. Celles qui arrivent à choisir sans passer par des stratagèmes ridicules. Toi, tu regardes ta montre et te dis « si j'arrive au coin de la rue, et que les minutes sont paires, je choisirai ça ». Tu utilises la technique des petits bouts de papier, aussi, inscrivant chaque choix avant d'en piocher un. Si t'es pas satisfaite, tu recommences jusqu'à ce que le choix te convienne. C'est une façon de te délester des conséquences ou des mauvaises décisions : ce n'est pas ta faute mais les petits papiers qui ont dit. Tu fais ça depuis pas mal d'années.

— Tu as une relation amour/haine avec la nourriture. Petite, tu aimais manger et étais même gourmande. Mais avec le temps, tu as fini par détester ça. A cause des petites remarques de ta grand-mère, de ce regard sur ta silhouette qui ne lui semblait plus aussi fine qu'avant. A cause des petites moqueries de tes cousin.e.s, ces petits commentaires qui disaient que tu prenais beaucoup de place sur le canapé. Ces regards désapprobateurs de ta mère quand tu te servais encore une fois ou que tu demandais à avoir un autre dessert. T'as naturellement fini par détester ça, la nourriture. Parfois tu te forces à ne pas manger. D'autres fois tu te forces à manger. La fatigue, le stress, l'anxiété et les remarques encore gravées dans tes pensées t'obligent à ne pas manger. Le regard des autres n'aide pas, non plus. Et quand tu manges, tu prends ton temps. Tu prends des petites bouchées car tu as peur de t'étouffer si elles sont trop grandes. Mais parfois tu craques pour des petites pâtisseries. Tu en manges une. Puis deux. Peut-être même trois.... puis tu regrettes. Tu pleures. Et tu te penches un peu plus sur tes cours comme pour te repentir.

— Ton père n'a jamais voulu que tu coupes tes cheveux trop courts. L'erreur a été commise une seule fois et tes parents se sont disputés, ce soir-là, puisque ta mère avait approuvé. L'erreur n'a plus été commise ensuite. Aujourd'hui, il te dit de faire ce que tu veux, de les couper courts si ça te chante ((mais tu le sens, son regard qui juge la longueur de tes cheveux quand tu dis être allée chez le coiffeur)). Tu n'oses pas les couper de peur qu'il soit déçu, de peur qu'il t'en veuille.

— Tu gardes de mauvais souvenirs de ta professeure de piano au collège. Ta mère a toujours le chic pour te trouver des professeur.e.s plutôt strictes mais celle-ci dépassait de loin les attentes générales. Tu n'avais pas le droit à l'erreur avec elle. Jamais. Une fausse note et elle te hurlait dessus ; ou te tapait sur les doigts. Littéralement. Ta mère t'a faite changer de professeure dès qu'elle en a eu vent. Le professeur suivant avait été le professeur le plus cool et le plus détendu que tu aies eu. Le plus sympa, aussi. Peut-être trop... Encore une fois tu as bien vite changé, jusqu'à tomber sur cette perle rare qu'est madame Park, ta professeure actuelle. Elle est stricte mais gentille. Calme mais précise. Elle se prend le temps de t'expliquer, de te corriger – sans s'énerver. Même si, elle aussi, a beaucoup d'attentes te concernant, les articulant à chaque fois qu'elle te voit. Te posant toujours un peu plus de pressions sur les épaules. ((une autre personne que tu n'as pas le droit de décevoir))

Tu as toujours voulu avoir un chien mais tes parents ont toujours refusé car c'était une distraction, selon eux. T'as oublié l'idée d'avoir un animal de compagnie assez rapidement bien que l'idée reste présente dans ton esprit. Un autre rêve. Tu regardes toujours avec envie celles et ceux qui ont un chien. Tu t'arrêtes souvent pour saluer, et nourrir, les chiens et chats errants. Tu les considères un peu comme tes animaux, à défaut. ((ton animal préféré est le fennec, d'ailleurs)).

Tu aimes prendre soin de toi. Tu n'es pas ultra coquette mais juste soignée. Ou plutôt tu dois prendre soin de toi, de ton corps, de ta peau. Tu as des soins du visage, des crèmes que tu appliques matin et soir pour garder un teint de peau impeccable. C'est ta mère qui t'a tout donné, tout appris. Hors de question que tu apparaisses décoiffée ou mal habillée. ((mais il t'arrive parfois de sortir avec la marque de l'oreiller sur ta joue. la honte)). Tu ne pratiques pas de sport mais il t'arrive de courir parfois très tôt le matin. C'est cependant la seule chose que tu n'arrives pas à tenir dans ton planning. Parfois t'oublies, d'autres fois t'as pas envie.

T'es le genre à tout avouer face à une figure d'autorité. On t'a toujours dit de respecter la police, les pompiers, les médecins... et du coup t'as tendance à tout balancer. Mais vu que tu fais rien - du moins rien de grave, t'as jamais réellement de grandes choses à confesser. Donc tu lâches tout ce que tu as en tête. Comme cette fois où tu as perdu un papier dans la rue, et impossible de le retrouver pour le mettre à la poubelle. Ou quand tu as renversé un vélo posé contre un arbre avant de partir en faisant comme si ce n'était pas toi - mais tu précises que tu as laissé de la monnaie, au cas où, pour les réparations... ou encore cette fois où tu as avoué avoir mangé le dernier chocolat de la boîte. Criminelle. Tu es une grande criminelle...

— Tu as peur des grenouilles et des lézards. Ta couleur préférée est le rouge. Tes films favoris sont Le Secret de Brokeback Mountain, Love, Simon, Jumanji, Wonder Woman (le premier film), San Andreas et un film plus récent Jungle Cruise. Tu aimes bien Le Grinch (de 2018) ainsi que les Cinq Légendes. Ce sont généralement des films que tu regardes en boucle, que tu mets en fond pendant tu révises. Tu les connais par cœur, pas besoin de te concentrer dessus. Ton acteur préféré est Dwayne Johnson (The Rock). Côté femme tu avoues avoir un faible pour Gal Gadot. Tu adores le chiffre 7 et tu ne sais pas pourquoi. Tu aimes chanter une fois seule chez toi. Tu t'amuses à danser aussi, parfois, même si tu manques cruellement de talent et d'expérience. T'es nulle en dessin - tu t'es arrêtée aux bonshommes bâtons... et ils sont souvent eux-mêmes bien souvent disproportionnés. Tu es un peu trop ordonnée et organisée. Ton bureau ressemble presque à celui des catalogues tellement il est rangé. Grande adepte des post-it, tu en as souvent sur toi. Tu les utilises pour tes cours, chaque couleur représentant quelque chose que tu dois apprendre, relire ou chercher à comprendre. Tu as aussi pas mal de surligneurs dans ta trousse. Tes cours sont propres et bien écrits. Tu prends parfois le temps de les réécrire si la façon dont tu l'as faite ne te plaît pas. ((même tes fiches révisions sont impeccables)). Tu es aussi du genre à avoir un planning de révisions et toutes les dates importantes sont notées sur ton calendrier. Tu mets plusieurs réveils le matin même si tu es réveillée dès le premier - parfois même avant. Tu t'es découverte un talent pour le tir à l'arc. Tu regardes beaucoup de tutos ; beautés, lifestyle ou bien encore des vidéos sur l'art, les diorama notamment.
Dis nous qui tu es !
S'il y bien un mot qui te définit c'est « obéissante ». Toujours docile et attentive, tu t'es jamais rebellée contre qui que ce soit. Contre tes parents, tes grand-parents, le système, la société. Personne. T'as jamais osé faire entendre ta voix, celle qui gronde derrière tes pupilles brillantes, celle qui bat dans ton cœur. Celle qui ne demande qu'à s'exprimer. T'es obéissante. Peut-être trop. Stéréotype de la petite fille modèle, tu as toujours écouté tes parents. Toujours suivi leurs demandes, leurs envies – leurs ordres. T'es jamais allée contre. L'envie a été là, plus d'une fois, mais tu l'as jamais rendue réelle. Toujours secrète. Toujours rêvée. Et des rêves, t'en avais plein la tête. Comme celui de pouvoir faire « comme les autres ». D'être un peu plus libre. De pouvoir participer à des fêtes d'anniversaire, de sortir, de rire, de te détendre – de vivre. T'es obéissante. Tu l'as toujours été et tu le seras toujours. Tu n'oses pas aller contre l'avis de tes parents. Jamais. Tu as trop peur de les décevoir. Trop peur de l'échec. Echec que tu ne dois jamais frôler, encore moins toucher. Tu dois atteindre l'excellence. Être presque parfaite sur tous les points. Docile, gentille et douce. Ne pas crier. Ne pas parler trop fort. Ne pas rire trop fort. Ne pas dire de gros mots. Ne pas répondre à tes parents – à tes grand-parents, tes professeur.e.s. Ne pas avoir de mauvaises notes. Toujours être dans le top. Être la meilleure. Suivre à la lettre tes leçons, t'impliquer dans tes cours. Tu dois être excellente. Tu dois prouver aux autres que tu mérites ta place – à tes cousin.e.s que tu es tout aussi douée. Que tu mérites de porter ce nom tout autant qu'eux. Tu as des rêves mais tu dois les garder muets, les laisser n'être que des songes.

T'oses pas partir à l'aventure, tenter des choses « interdites ». Ces choses que tes parents refusent que tu fasses. Tu es sage. Trop sage. Peut-être naïve sur des sujets que tu ne maîtrises pas. Facilement gênée, tu es plutôt quelqu'un de réservé mais pas de totalement timide non plus. On t'a dit que tu ne devais pas être timide. Ce n'était pas bien. Être timide oui mais pas trop non plus. Pas de là à faire fuir les autres. Donc tu essaies de t'ouvrir, mais pas trop non plus. Tu es dans la douceur, tes gestes restent soignés presque délicats. On t'associe alors à une petite princesse. Une petite poupée. On ne t'entend pas crier. Pas hurler...
Et sera étonnée la première personne qui t'entendra hausser la voix.

Tu vis sous pression. T'as l'impression constante de vivre sous l'eau, le poids de l'océan sur les épaules. Tu ne sais pas si tu respires encore ou si tu t'es déjà noyée. Tu es rapidement stressée. Pour tout. Pour rien. Un professeur demande à te parler à la fin des cours et ton monde s'écoule. C'est la fin. Tu paniques. Tu angoisses. Tu veux atteindre l'excellence... ou plutôt tu veux faire plaisir à tes parents. A la société. Être ce qu'on attend de toi : une petite fille modèle, douce et sage, qui excelle à l'école, et au piano.
BAMBI
j'ai la sensation étrange d'être déjà passée par là il y a pas longtemps... ça doit être qu'une impression  :y:

Merci de recenser votre compte, et ce même si vous n'avez qu'un seul compte
Code:
<z>BAMBI</z> ► @"Im Han Jae" ; @"Bang Yura" ; @"Seo Eun Ha" ; @"Bak Dae Hyun" ; @"Ryu Chan Hee" ; @"Byeon Min Ji"

Code:
<taken>YOO JIMIN (KARINA, AESPA)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u2183]byeon min ji[/url]


________________________________

— be a good girl
Byeon Min Ji
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Byeon Min Ji
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ((karina, aespa))
Crédits : a-child-ish ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 314
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p10-byeon-min-ji#1034406http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003932
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 21:56
Citer EditerSupprimer

It's my life...
i'll be good and i'll love the world, like i should
Les yeux rivés sur ta partition, un bourdonnement incessant contre les tympans, tu n'entendais plus les notes que tu fabriquais, tes phalanges frôlant les touches noires et blanches. Une habitude. Tes doigts savaient. Ils connaissaient ce clavier par cœur. Tu pourrais les dessiner, ces touches blanches et noires. Si tu fermais les yeux, tu pourrais les voir encore. Combien de fois avais-tu répété ? Tu avais arrêté de compter. Distraite, tu étais aujourd'hui. Apparemment. Pas concentrée. Ailleurs. Ce n'est pas bien, Min Ji. Ce n'est pas toi, reprends-toi un peu. Balançant la tête, tu soufflas, agitant les doigts, inspirant. Mais l'air ne venait pas. Ne venait plus. T'étais submergée depuis longtemps. Ton corps s'articulait seul, comme s'il avait sa propre conscience, tes doigts s'activant sur le clavier, le cœur battant. Comme s'il craignait des représailles. Et à la fin de la chanson, tes prunelles crédules se posèrent sur le visage de ta professeure, un sourire à peine dessiné se posant sur tes lèvres en la voyant enfin apprécier ce que tu venais de faire. Tu expiras. Combien de fois avais-tu répété ? Tu ne savais plus. Tu avais arrêté de compter – non, en vrai, tu avais compté. C'était la quatrième fois. Tu te mordis la lèvre, les sourcils finement froncés, inquiète, angoissée. Ta professeure disant à haute voix ce que tu pensais tout bas : j'ai connu mieux venant de toi, Min Ji. Tu espérais que ta mère ne le sache pas. Tu baissas les épaules, le souffle perdu contre les lèvres, désarmée. Abattue. Tu écartas les lèvres, inspirant. Et tu recommenças, toujours sous l’œil attentif de ta professeure. Aucune fausse note et ta professeure sembla contentée. Mais elle te fit tout de même recommencer. Pour que l'erreur n'arrive plus. 
Car ce n'est pas digne de toi, Min Ji.

Tu écartas les lèvres à la fin de la chanson. Tu expiras, redressant les pupilles vers elle, une esquisse discrète répondant à la sienne. Tu avais réussi, cette fois. Et ça sonnait là la fin de ta leçon du jour. Tu récupéras tes affaires, la saluas poliment, ton sac sur l'épaule, tes bouquins de droit tapant contre ton dos à chaque pas que tu faisais. Comme pour te rappeler ce qui t'attendait ensuite : des révisions. Encore. Des heures à lire et relire les mêmes phrases, à n'y trouver aucun intérêt mais à les apprendre. Parce que tu le devais.
Parce que tu devais avoir de bonnes notes, faire plaisir à tes parents. Les rendre fiers. Parce que tu devais être brillante. Ta mère avait beaucoup d'attentes mais ton père aussi. Il les formulait de manière plus discrètes mais elles étaient là, tu les voyais briller dans son regard quand il te demandait comment se passaient les cours. Et tu les voyais se pavaner fièrement, tes parents, pour vanter les mérites de leur fille unique. De leur petite princesse adorée. Tu les entendais dire à quel point tu étais intelligente. Et sage. Une petite fille modèle. Parfaite. Tout ce qu'ils voulaient. 
Tout ce que la société voulait.

(( Et tu saurais dire si c'était ce que tu voulais être car tu n'en savais rien.
Tu as toujours été ainsi, Min Ji. Et tu le resteras. ))

Un regard sur ta montre, et tu posas ton sac avec douceur, le silence servant de matelas à la chute. Tu inspiras et sortis le premier livre, t'installant. Tes doigts vinrent frôler les pages dans des spasmes douloureux, appuyant sur les mots comme si tu jouais un morceau. Tu écartas les lèvres, et tu expiras, te concentrant sur ces termes bien trop compliqués. Ces mots bien trop longs. Ces phrases qui ne t'intéressaient qu'à moitié. Un nouveau regard sur ta montre et tu mimas un air inquiet : tu étais un peu en retard sur ton planning, tu avais perdu quelques minutes en saluant ce chat sur ta route.

Tant pis, tu te coucheras plus tard.
Et puis tu ne mangeras pas, non plus.

Ca te laissera plus de temps pour apprendre.

________________________________

— be a good girl
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 21:58
Citer EditerSupprimer
la seule, l'unique snif
vraiment canon sous cette forme aussi
rhôlàlà!!!!
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 21:58
Citer EditerSupprimer
Byeon Min Ji a écrit:j'ai la sensation étrange d'être déjà passée par là il y a pas longtemps... ça doit être qu'une impression  :y:

Peut être parce que c'est le cas :y:
La faiblesse te va si bien il faut dire :03:
Rebienvenu par ici :06:
Gahn Seorina
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Gahn Seorina
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : kim chung ha
Crédits : smmg (avatar) ; drake (signature)
Messages : 686
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t22259-gahn-seorina-party-girl#9390http://www.shaketheworld.net/t22312p20-gahn-seorina-act-rp#1019993http://www.shaketheworld.net/t26303-omoi-namida-take-me-home
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 22:01
Citer EditerSupprimer
trop cool cette famille dis donc :y:
rebienvenue parmi nous :shy: ce choix de fc :han:

________________________________

something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Kong Yeong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Kong Yeong Hun
Pseudo, pronom(s) : Helvia
Célébrité : Lee Ju Yeon (THE BOYZ)
Messages : 26078
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t25924-kong-yeong-hun-dancing-till-http://www.shaketheworld.net/t25944p10-kong-yeong-hun#1033185http://www.shaketheworld.net/t20742-helvia-shall-we
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 22:02
Citer EditerSupprimer
rebienvenue avec la sublime karina :heart:
bon courage pour ta fiche :plz:
il nous faudra des liens avec cette demoiselle :shy: (je t'ai vu sur ma fiche de liens, je te réponds très bientôt fzmlkmdz je t'ai pas oublié byeon min ji ((i can't run away)) 3005200887)

________________________________

head in the dust ♒︎ Feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. ©️ endlesslove.
Eoh Min Jae
❝ DINDE LOVER ✯
Eoh Min Jae
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : jung wooyoung (ateez).
Crédits : me (ava) & sial (signa).
Messages : 416
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t25485-eoh-min-jae-la-cerise-sur-tohttp://www.shaketheworld.net/t26172-eoh-min-jae-act-rphttp://www.shaketheworld.net/t27011-kerushirei#1025816
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 22:26
Citer EditerSupprimer
Rebienvenue par ici :heart:
On approuve bien évidemment le choix de fc ! Karina est beaucoup trop belle :plz:

Et puis zehgekrjfhjrkeshejghkf elle est en droit !  :hot:
Va nous falloir un petit lien :perv:

En attendant, j'te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche :heart:

________________________________

I'm like, Got up, thank the lord for the day. Woke up by a girl, I don't even know her name.
Shim Hyun Ki
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Shim Hyun Ki
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( Elle ))
Célébrité : Lee Seok Min ((Dk))
Crédits : ava: @bambi , signa: @rossressources
Messages : 126
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25933-shim-hyun-ki-falling-flowerhttp://www.shaketheworld.net/t25955p10-shim-hyun-ki-s#1033763http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends#1011022
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Sam 11 Déc - 22:29
Citer EditerSupprimer
JE PARS TROIS MINUTES ET ON ME VOLE MA.PLACE !!!! :cry:
Quelle deception !! Mais tu es là OMG Ouiiiii enfinnnn hehe j'ai tellement hâte ;! T'es belle t'es magnifique même 🥰:heart: je suis amoureuse voilà !!
J'ai hâte de voir ce que tu nous réserve avec cette magnifique jeune femme :heart::heart:

________________________________

Sometimes even
to breathe
is an act
of courage
Do Ji Yong
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Do Ji Yong
Pseudo, pronom(s) : Cass
Célébrité : Na Jae Min (NCT)
Crédits : @overdosis
Messages : 625
Âge : 20
 http://www.shaketheworld.net/t25766-do-ji-yong-nothing-else-matthttp://www.shaketheworld.net/t25771-do-ji-yong#1008201http://www.shaketheworld.net/t27155-cass-heaven-and-back
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Dim 12 Déc - 6:07
Citer EditerSupprimer
rebienvenue avec ce magnifique choix de fc... tu es si douée pour les choisir :heart:

________________________________

I MAKE YOU SUFFER I MAKE YOU DREAM ABOUT ME ONLY
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | Dim 12 Déc - 11:10
Citer EditerSupprimer
elle est où ma yuki :emo:
vraiment t'as de la chance de prendre karina :emo: mais je veux ma yuki :plz: :plz:
rebienvenue ici :heart:
comme d'hab encore un perso avec qui je vais adorer rp :hot: :y:
bon courage pour la suite :heart:
Contenu sponsorisé
 
Re: byeon min ji ((i can't run away)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas