sombre
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €


you're colored in orange again ((woo sik))

Noh Kyu Min
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Noh Kyu Min
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim junkyu ((treasure))
Crédits : nuits polaires ((ava)) / drake. ((sign))
Messages : 66
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26741-can-t-see-the-good-in-all-thhttp://www.shaketheworld.net/t26752-noh-kyu-min#1025528http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1025529
you're colored in orange again ((woo sik)) | Dim 29 Mai - 20:37
Citer EditerSupprimer


@Nam Woo Sik
Tout allait trop vite, parfois. Le temps, la vie. Les secondes défilaient, le temps t'échappait. Beaucoup de choses t'échappaient, en réalité. Parfois, tu avais encore du mal à comprendre où tu étais, et pourquoi tu étais là. Puis tu te réveillais au dortoir, et c'était comme si tout te tombait soudainement dessus. Comme si tu comprenais encore une fois tout ce qu'il s'était passé. Mais tu voulais pas te plaindre, pas pleurer – tu avais un toit sur la tête, désormais. Tu n'avais pas de domicile à toi. Un endroit pour toi. Mais tu ne dormais pas dans la rue ou dans un hôtel effrayant. Tu ne dormais pas chez n'importe qui, non plus. Tu avais un lit assez confortable, une chambre. Que tu devais partager, certes, mais t'allais pas faire le fine bouche. Tu étais au chaud, à l'abri du froid ou de la chaleur. Tu avais pu reprendre tes études, aussi. Et même si tu faisais – souvent – la liste de toutes ces choses, ces bonnes choses, qui t'étaient arrivées et qui t'arrivaient, tu pouvais pas oublier le reste. Tu pouvais pas oublier le regard de tes parents, leurs réactions, leurs mots. Tu pouvais pas oublier ces personnes qui t'avaient tourné le dos sans chercher à savoir. Sans demander comment tu te sentais. Maintenant, t'étais effrayé de dire la vérité de peur qu'on te rejette encore. T'avais peur de parler de toi, de ton histoire, de ton passé, de peur qu'on sache. Qu'on sache et qu'on te laisse et que tout recommence. T'en avais des frissons de terreur rien qu'à l'idée de devoir repasser par le même calvaire. Alors tu préférais garder la bouche fermée. Tu préférais rien dire. Le temps passait si vite, pourtant, il n'emmenait pas la douleur avec lui. Il n'emmenait pas les souvenirs, non plus. Au contraire, il les gravait un peu plus dans le présent. Et le temps passait si vite que parfois, t'avais plus le temps de rien. T'étais pas un garçon ultra occupé, t'avais juste une vie remplie : entre les études et le boulot, c'était parfois compliqué de caler tes activités préférées. Et c'était à cause de tout ça que tu avais loupé un cours. Fort heureusement, tu pouvais le rattraper aujourd'hui. Et ce n'était pas n'importe quel cours. « Encore désolé pour la dernière fois », dis-tu doucement, le nez un brin plissé dans une grimace coupable. « C'est parfois un peu compliqué de gérer les études et le travail », et de trouver le temps de passer par ici. Mais tu y tenais, à ces cours. Hors de question pour toi de les arrêter. Tu te courbas poliment avant de te redresser, le sourire timide aux lèvres. « J'espère ne pas avoir trop chamboulé tes plans », marmonnas-tu lentement, les épaules basses. Cela dit, s'il n'avait pas voulu, il aurait dit non. Pas vrai ? Avec lenteur, tu relevas les prunelles vers les siennes, une esquisse réservée revenant faire son apparition sur ta bouche, tes doigts se tortillant faiblement devant toi. Rude d'embarquer sa timidité partout avec – mais tu pouvais pas vraiment la laisser au vestiaire. « Qu'est-ce que tu vas m'apprendre aujourd'hui ? », le questionnas-tu, le regard pétillant de curiosité.
vmicorum.

________________________________

something wrong with us
“you deserve someone who'll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back”
Nam Woo Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Nam Woo Sik
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( elle ))
Célébrité : Park Seo Ham
Crédits : Ava: @Bambi // Signa: @mingicode // GifIcons: @crushgifs + @Jazzbcr
Messages : 36
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26859-woo-sik-peter-pan-was-righthttp://www.shaketheworld.net/t26881-nam-woo-sik-rp#1027774http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Jeu 30 Juin - 23:25
Citer EditerSupprimer


@Noh Kyu Min
Tout commençait par une douche. Par cette mousse que tu appliquais avec une délicatesse perdue, par un coup de rasoir, puis un autre, lentement dans l'espoir de ne pas couper la peau fragilisée. Quelques tapes pour te réveiller et faire pénétrer un liquide qu'on appelait "toner". Une crème qui s'étalait sur le visage avant de parfumer légèrement tes poignets. Voilà comment commençait tes journées. Un fruit attrapé pour l'engloutir sur la route, le monde criait au scandal de voir un cuisinier négligé sa propre nourriture, mais bourreau du travail que tu étais, c'était ton restaurant avant tout, même toi même. Ce matin pourtant, tu ne manquerais pas de donner croquettes et eau aux chats errants proche de ton restaurant, non plus de faire défiler les dizaines de messages te rendant pâle. Tout continuait. Tous les jours tu devais lire toutes ces personnes en colère. Tous les jours tu devais ressentir ce stress monté, broyant ton estomac. C'est d'ailleurs la main sur le ventre, la grimace peu gracieuse que tu commençais à cuisiner. Il n'y avait que là où tu te perdais oubliant jusqu'à ce problème. Jusqu'à ton identité ainsi dérobé pour duper quiconque s'y prendrait.
Et ainsi passait le service du midi, les sourires satisfaits sur les lèvres des clients remontant un moral parfois au plus bas.

Tout s'arrêtait et recommençait le soir, pour servir d'autres tables. Entre, tu vaquais à tes occupations. Recettes, préparations, gestions, ou cours de cuisine. Ce n'était pas les activités qui manquaient. Tout comme à Kyu Min qui arrivait après avoir loupé ton précédent cours. L'emploi du temps serré obligeant parfois sa présence illuminait la salle, et parfois son absence te faisait le chercher. Un regard qui balayait plusieurs fois la salle avant d'abandonner. Alors il revenait pour reprendre là où il s'était arrêté. Loin de toi l'idée de le pénaliser c'est avec une douceur dans le coeur que tu passais le tablier autour de sa tête. "Je comprends.. C'est gentil de t'excuser, c'est pour ça que je continue à t'instruire. " Une légère pichenette sur un front presque trop lisse tu souriais doucement prenant ses épaules entre tes doigts. " Détends toi." Après tout, vous n'étiez que deux, loin de toi l'envie de brusquer. Quelques pas plus tard et ta silhouette venait se perdre derrière la sienne, les mains occupées à attacher le tablier que tu venais de lui donner. " On va réviser un plat coréen. Enfin le tourner végétarien. Dakgangjeong. Au lieu de faire frire le poulet on va faire de la viande végétarienne et faire la sauce. " Ce poulet frit puis passé dans une sauce sucrée épicée était un met qu'on servait plus communément dans les restaurant rapide, mais il restait un incontournable. Base qui plus est pour le végétarien que tu étais. "Prêt? " Demandais tu en faisant attention à remettre ton tablier à ton tour, les ingrédients bientôt sortis. "A ton avis.. comment on remplace le poulet? " Question piège. Soja, tempeh, blé.. beaucoup de possibilités inconnues pour beaucoup. Tu devais soudainement curieux sur sa connaissance, le regard plongé dans le sien.

" "
vmicorum.

________________________________

I Wanna be Red
Noh Kyu Min
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Noh Kyu Min
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim junkyu ((treasure))
Crédits : nuits polaires ((ava)) / drake. ((sign))
Messages : 66
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26741-can-t-see-the-good-in-all-thhttp://www.shaketheworld.net/t26752-noh-kyu-min#1025528http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1025529
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Lun 4 Juil - 0:03
Citer EditerSupprimer


@Nam Woo Sik
Tu te serais pas imaginé là, avant. Bien sûr tu avais espéré voyager, voir le monde et découvrir le pays. Bien sûr tu t'étais vu frôler Séoul et l'admirer de l'intérieur, l'observer de plus près et la goûter. Bien sûr tu avais songé nager entre les immeubles de la capitale, naviguer entre les différentes rues et les commerces. Tu avais songé à y faire tes études, ou à aller ailleurs. Tu t'étais pas vraiment posé sur un plan, tu attendais. Mauvaise décision. Peut-être aurais-tu dû y réfléchir plus tôt. Imaginer quelque chose pour ne pas perdre pieds aujourd'hui. T'avais à peine la tête hors de l'eau – l'avais-tu hors de l'eau ? Quand tu levais le regard tu ne voyais que le ciel et le haut des immeubles. Comme si tu étais minuscule. Comme si tu représentais rien. Comme si l'on pouvait t'écraser en faisant un seul pas. T'étais ridiculement petit dans cet univers bien trop grand. Et cet univers tu jugeait à chaque respiration que tu prenais. C'était peut-être pour ça que tu retenais ton souffle. Que tu le retenais depuis que tu avais quitté Gimhae. Que tu ne pensais même plus à respirer convenablement. Tu vivais pas, tu survivais. Et parfois, juste parfois, tu te demandais si ça valait le coup. Puis tu pensais à ton frère et ton cœur se serrait – où était-il, que faisait-il, allait-il bien ? Tes parents le traitaient-ils bien, lui ? L'aimaient-ils ?
Mais heureusement tu avais la cuisine. Cuisiner pour profiter. Cuisiner pour te sentir vivant. Cuisiner pour t'évader. Clignant doucement des paupières, les prunelles suivant les mouvements, un faible souffle contre les lèvres, tu restas immobile, patient, les pommettes chauffant brutalement. Un sourire timide contre la bouche, les doigts venant rapidement s'emmêler, tu bougeas le visage. « Parce que je m'excuse ? », demandas-tu, les sourcils levés. Il continuait parce que tu t'excusais ? Un rire discret dans la gorge, tu mimas une petite frimousse satisfaite. Satisfait d'être ici, d'être présent. Satisfait qu'il veuille bien continuer à t'apprendre. Et surtout qu'il ne t'en veuille pas pour la dernière fois. Tu fis la moue, la douleur pas du tout présente, les doigts frôlant à peine ton front. Les couleurs restèrent dessinées sur tes pommettes. Tu pris une respiration. « Je suis... détendu... », vite fait. Un peu. Tu te pinças les lèvres. Bêtement, tu levas la tête, les yeux suivant pour le suivre, pour le voir. Mais tu ne voyais plus rien. Sage, tu restas statique, le laissant faire, un « Merci » susurré contre la bouche. « C'est classe. Fallait y penser. Tu as eu l'idée ? », l'interrogeas-tu. Enfin oui, question bête. Tu rougis un peu plus. Et là, le vide. Le blanc. Le silence. Tu fixais le vide, les sourcils levés. Comment ? Les pupilles semblaient courir dans l'air pour trouver une réponse. « On leur court plus après et... », et donc ? « Uh », que tu soufflas, nerveux, gêné. « On prend leurs graines », alors l'idée était bonne... « Des graines. Pas les leurs. Sinon... ils peuvent plus manger », articulas-tu, les pupilles se levant doucement vers les siennes, le rouge glissant sur ta nuque. « J'ai été pris au dépourvu »
vmicorum.

________________________________

something wrong with us
“you deserve someone who'll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back”
Nam Woo Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Nam Woo Sik
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( elle ))
Célébrité : Park Seo Ham
Crédits : Ava: @Bambi // Signa: @mingicode // GifIcons: @crushgifs + @Jazzbcr
Messages : 36
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26859-woo-sik-peter-pan-was-righthttp://www.shaketheworld.net/t26881-nam-woo-sik-rp#1027774http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Sam 16 Juil - 11:14
Citer EditerSupprimer


@Noh Kyu Min
Tout allait trop vite, trop fort, trop... les étripions se mélangeaient, se multipliaient et personne ne comprenait. On mettait de côté les ressentis pour continuer sur ce que la société voyait. Et toi tu souffrais en silence qu'on mette à mal tant pour réussir. Le coeur saignait pour beaucoup trop de gens, qui entendaient dire que leurs réactions étaient "trop", qu'elles étaient "exagérées. Tout ce que les autres comprenaient, tout ce qu'on voulait entendre c'était des soldats dont les émotions étaient annihilées. Des combattants, des robots, des gens qui ne suivaient que l'ordre établie. Au sein de cette cuisine au moins tu voulais voir des sourires, tu voulais rassurer des angoisses. La palais pouvant apprécier un goût d'enfance, le nez une odeur nostalgique. Ici tu voulais te sentir bien, dans une bulle qui n'appartenait qu'à toi.
Mais tu la partageais, avec un plaisir presque trop grand, le sourire légèrement étiré sur des lèvres taquines mais sages. Des pommettes rougies, un regard presque perdu et tu profitais d'être cette personne bienveillante, celle que tu aurais aimé avoir en professeur, celle qui suivait ses élèves avec un intérêt particulier. Kyu Min apportait sûrement cette douceur que personne ne trouvait bon de donner. L'innocence au bord des lèvres tu pouffais doucement de sa question. " Parce que tu es conscient des erreurs que tu fais. Et de la politesse. Même si entre toi et moi ne pas venir n'est pas une erreur... " Chacun faisait ce qu'il voulait, pouvait même. Peu importe s'il venait, tant qu'il le vivait bien. Mais le sourire qu'il arborait à ce moment te criait qu'il souhaitait venir à chaque leçon. "Hm détendu. " Chose qu'il était dur de faire, dur de concevoir, la tension dans les épaules. Tu espérais la voir se dissiper au fil des heures. " Tu trouves? C'est un plat commun pourtant. Oui.. je suis allé manger avec des amis et je n'ai pas pu mangé. Pourtant ça me donnait envie. " L'odeur, le croustillant, mais tu refusais de revenir à ce moment cruel où tu tuais pour manger. S'adapter. Le maître mot de la personne qui déviait de la forme commune. Kyu Min semblait avoir son idée de la déviance, te laissant silencieux pendant un instant, le regard perdu sur lui. Plus il parlait et plus l'histoire partait clairement en cacahuète. Un animé surement. En tout cas il ne te fallut que quelques minutes pour te mettre à exploser de rire. Les larmes apparaissant sans même les contrôler tu repris ton souffle pour hocher la tête. " C'est un bon début. " La main tapotant ton torse afin de te calmer il avait réussi à débloquer ce qui te faisait si peur depuis des années. "On peut aussi prendre du soja mélangé à du blé.. mais .. c'était pas mal. Céréales.. graines.. " A la fin on s'y retrouvait non? Lui montrant alors les ingrédients tu lui expliquais le mélange, avec les épices qui donneraient cette illusion. La main se posant sur son crâne pour ébouriffer quelques mèches de cheveux. " C'est plus clair? " Il n'y avait plus qu'à cuisiner. Suivant chaque étape avec le temps qu'il vous fallait.

" "
vmicorum.

________________________________

I Wanna be Red
Noh Kyu Min
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Noh Kyu Min
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim junkyu ((treasure))
Crédits : nuits polaires ((ava)) / drake. ((sign))
Messages : 66
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26741-can-t-see-the-good-in-all-thhttp://www.shaketheworld.net/t26752-noh-kyu-min#1025528http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1025529
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Sam 30 Juil - 22:54
Citer EditerSupprimer


@Nam Woo Sik
Les événements s'étaient si vite enchaînés que tu n'avais rien vu venir. Le premier étant la réaction de tes parents. Tu t'étais attendu à des choses, des mots dépassant la pensée peut-être, mais pas ça. Pas d'être mis à la rue comme un vulgaire chiffon. Un jouet dont on ne voulait plus car il était défaillant. Etait-ce ce que tu étais ? Cassé ? Etais-tu cassé ? Tu t'étais posé la question et tu te la posais encore, parfois. Si tu n'avais rien dit, la vie aurait continué. La vie paisible que tu avais connue. Mais une vie hypocrite car ce n'était pas la tienne au final. Car tu te mentirais tous les matins et tous les soirs. Tu mentirais à ta famille, aussi. Tu te demandais bien alors ce qui pouvait être pire : finir à des kilomètres de ta ville natale, loin de tiens, puni, rejeté, abandonné et désaimé. Ou bien simplement mentir au quotidien. Le choix était vite fait, dans un absolu, pas vrai ?
Cependant tu étais là aujourd'hui et t'avais aucun moyen d'effacer le passé. Tu ne pouvais pas l'oublier non plus. T'avais pas le choix, et tu pouvais pas recommencer. Tu devais continuer. Y arrivais-tu ? Pas vraiment. Mais tu essayais. Tu essayais de garder la tête hors de l'eau même si t'avais bien conscience que t'étais pas encore remonté à la surface. Un petit « Oh » quitta tes lèvres alors que tu hochais le visage. Avais-tu conscience de toutes tes erreurs ? Bien sûr. Dans le fond, t'en étais une, non ? « C'est une erreur selon moi », rétorquas-tu dans un air bougon. Tu venais pour apprendre, pas pour louper chaque cours. C'était difficile parfois, avec ton planning. « Oui mais... c'est classe quand même », marmonnas-tu. T'osais pas vraiment dire que pendant un moment t'avais pas eu le plaisir de manger ce plat commun. Qu'encore aujourd'hui tu ne pouvais pas toujours. « Et donc t'as trouvé la solution », tu souris, levant l'index tel un sage, satisfait. Se servir par soi-même, n'est-ce pas ? Mais clairement, t'étais pas doué dans le milieu. Encore moins quand on te demandait quelque chose de cette façon, sans que tu sois prêt. T'avais pas étudié pour ça et t'étais juste... paumé. Le rouge aux joues, tu mimas un air boudeur en l'entendant rire. Elle était pas bonne, ta réponse ? (tu savais que non). Ta frimousse s'accentua un peu plus, la rougeur coulant sur ta nuque et chauffant tes oreilles. « Ca reste des céréales... J'avais pas pensé au soja », en même temps on t'avait parlé de poulet, t'étais parti à la ferme, toi. Pas dans les champs. Embarrassé, tu gardais le regard ailleurs que sur son visage, n'osant croiser ses prunelles. Tu observas chaque ingrédient avec attention. Tu secouas le visage, passant tes mains dans tes cheveux, lui lançant un regard. « C'est plus clair », que tu confirmas, suivant les indications, observant, imitant. « C'est compliqué d'ouvrir son propre restaurant ? », demandas-tu timidement. « J'en ai pas l'envie ou le talent, c'est juste... que je me demandais », tu bougeas un peu les épaules. Tu gardas le silence à nouveau, te concentrant sur ce que tu faisais, fixant la lame du couteau entre tes doigts. « Je crois que j'ai pas coupé assez fin... », chuchotas-tu, plus pour toi-même qu'autre chose, fronçant les sourcils pour te concentrer sur la tâche : couper plus fin, la lame frôlant tes doigts. Et tu levas bêtement le visage vers lui, la main bougeant toujours avec le couteau, ton attention détournée. « C'est bon comme ça ? » — on t'avait pourtant toujours dit de regarder ce que tu faisais.
vmicorum.

________________________________

something wrong with us
“you deserve someone who'll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back”
Nam Woo Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Nam Woo Sik
Pseudo, pronom(s) : Stitchy (( elle ))
Célébrité : Park Seo Ham
Crédits : Ava: @Bambi // Signa: @mingicode // GifIcons: @crushgifs + @Jazzbcr
Messages : 36
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t26859-woo-sik-peter-pan-was-righthttp://www.shaketheworld.net/t26881-nam-woo-sik-rp#1027774http://www.shaketheworld.net/t23783-stitchy-make-friends
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Ven 5 Aoû - 23:48
Citer EditerSupprimer


@Noh Kyu Min
Tout ce qu'il avait vécu, tout ce que d'autres vivaient, tu n'en savais rien n'est ce pas? Tu ne t'en préoccupais plus tant ça t'avait détruit. Et malgré les oeillères que tu tentais de garder il y avait ces regards, ces paroles non dites, ces silences ou des sourires qui venaient piquer ton coeur. Lui qui était fragile, on ne pouvait jouer avec. Ce n'était pourtant pas de tout repos de se protéger, faire une muraille, la dessiner, l'élever, la consolider. Parfois même, elle venait à se fissurer.
Kyu Min. Il était une faille, une fissure qui venait briser tout ce que tu avais construit. Jamais tu n'avais vraiment pu détourner le regard d'une injustice, d'une tristesse, mais tu tentais de les régler rapidement, de réconforter l'autre, sans t'impliquer. Aujourd'hui c'était différent. Kyu Min. Celui qui venait faire parler tes gestes dans une douceur qui te rassurait presque. "Tu es trop dur avec toi. " Concluais tu les mains posées sur ses épaules. Il se portait en fautif comme un enfant se dénonçant pour les autres, acceptant la punition. " Si tu n'avais que mon cours tu louperais certaines leçons? " Si rien d'autre que toi et tes cours n'existaient, est ce qu'il serait en retard? Est ce qu'il sècherait? Est ce qu'il rattraperait ? " Tu pourras en faire de même. " Si l'envie lui prenait, s'il venait à continuer d'apprendre comme il le faisait. La tête se dandinant pour acquiescer ses paroles tu venais faire le grand druide des questions, n'attendant clairement pas celle qu'il te fournissait. Le rire ne pouvant se contenir il remplissait la salle, comme il n'avait jamais réellement rempli ces locaux. La moquerie douce et plus surprise que réellement moqueuse. Se fut la main tactile et audacieuse qui brisa cette distance entre vous, collant une fraicheur nouvelle sur la chaleur de son cou provoquée par la gêne. Le regard fuyant tu le laissais reprendre ses esprits pour passer à autre chose, n'oubliant pas ses paroles, mais lui laissant l'idée que tu étais passé à autre chose. Ainsi tu ne parlas pas plus de l'incident hilarant, tiltant principalement sur la question qu'il venait de te poser. " Hum.. ça dépend mais oui ça demande de tout gérer donc faut savoir pas mal de chose. " Abaisser la tête, s'abaisser à ce qu'on était pas, Kyu Min semblait souffrir. Pourquoi. Telle était la question que tes yeux criaient en le regard, compatissant à un malêtre que tu pouvais deviner. "Tu peux y arriver, faut juste en avoir envie, et se donner les moyens... Tu peux couper un peu plus fin oui mais fais attention. " Révisais tu au dessus de son épaule. Il était travailleur Kyu Min il y arriverait. Tout comme il arrivait à se blesser devant toi, les yeux rivés sur ta personne au lieu de regarder la lame. Le souffle se coupant tu venais prendre sa main entre tes doigts le dirigeant de ton autre main libre vers le lavabo. "Ca va ? Fais attention... tu n'as pas trop mal ? " Voix teintée d'inquiétude tu ne décollais pas ton torse de son dos, ta main retenant la sienne sous l'eau. Après quelques minutes tu te décalais, regardant alors la main séchée. "On va mettre un pansement viens. " Heureusement que le kit de secours existait.

" "
vmicorum.

________________________________

I Wanna be Red
Noh Kyu Min
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Noh Kyu Min
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim junkyu ((treasure))
Crédits : nuits polaires ((ava)) / drake. ((sign))
Messages : 66
Âge : 21
 http://www.shaketheworld.net/t26741-can-t-see-the-good-in-all-thhttp://www.shaketheworld.net/t26752-noh-kyu-min#1025528http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1025529
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | Dim 7 Aoû - 23:51
Citer EditerSupprimer


@Nam Woo Sik
T'avais fait le choix de tout avouer en supposant que tout irait bien – mais tout finit mal, et aujourd'hui t'étais perdu, et seul, dans une ville que tu ne connaissais pas encore bien. Heureusement tu avais rencontré de belles âmes, dont Woo Sik. Tu voulais le connaître, Woo Sik. Tout savoir de lui, comprendre comment il fonctionnait – mais t'oserais pas tout lui dire. Tu voulais garder ton secret, de peur de perdre tout le monde à nouveau. « Comme tout le monde », articulas-tu, penchant quelque peu le visage. N'était-il pas dur avec lui-même, lui aussi ? Ne s'imposait-il pas des limites, des buts ? Des choses à dire, à faire ? Et au contraire, des choses à ne pas faire ? Il fallait être strict avec soi. Enfin tu supposais. « Non, je serai tout le temps là », dis-tu sans hésitation, tes pupilles croisant brièvement les siennes, timides. Mais tu n'avais pas que ça, tu avais d'autres obligations. Etudes, travail. Tant de choses qui occupaient ton quotidien, un peu trop parfois. Parfois, t'aimerais avoir que ces cours. Hochant doucement le visage, tu lui offris une esquisse, espérant pouvoir. Espérant réussir. T'en étais encore là vu comment tu répondais à côté de la plaque mais t'avais essayé au moins... Tu gardas un air quelque peu bougon au visage quelques instants avant de mimer un air contenté, un brin gêné, sa paume sur ta nuque réchauffant ta peau – c'était agréable. « Tu fais la gestion aussi ? », que tu l'interrogeas, la bouche faiblement ouverte en imaginant tout le travail que ça devait lui faire. « Est-ce que tu penses que l'envie est tout ce dont on a besoin ? », demandas-tu doucement, suivant ses conseils d'un signe de tête. « Est-ce que si on a envie d'être heureux, ça fonctionne ? », question naïve, évidemment, tes pupilles te levant vers son visage, oubliant la lame. Tu grimaças, te laissant guider par Woo Sik. « Ca va, c'est pas grand chose. T'en fais pas », dis-tu dans une petite moue, ne voulant pas lui faire de souci – trop tard. Tu oublias la douleur cependant, laissant place à la gêne, ton dos collé à son torse, le rouge collé aux joues. « Quoi ? », couinas-tu bêtement une fois qu'il se décala, n'ayant pas réellement suivi la conversation, lui lançant un regard perdu et crédule. « Oui. Un pansement », tu baissas le regard vers ton doigt, le bougeant quelque peu, les pommettes encore chaudes, ton dos un peu trop froid. « Je pensais que ça irait, mais finalement non », conclusion de ta vie, en soit. Tu lui offris une esquisse peinée, baissant rapidement les yeux vers ton doigt. « Merci beaucoup », chuchotas-tu timidement, l'esquisse douce, relevant doucement ton regard vers le sien, laissant tes pupilles se plonger dans les siennes un instant avant de les détourner, gêné. Les joues rougies, tu te raclas discrètement la gorge. « Je peux continuer ? Ou... ou tu veux que je m'en aille ? », tu te mordis la lèvre, soucieux. « Je ferai attention à partir de maintenant, c'est promis... On peut dire que c'est le métier qui rentre... en quelque sorte. Mais ça fait pas mal. Je vais bien », lui assuras-tu dans un mouvement du visage, le sourire léger bien qu'un peu inquiet. Inquiet qu'il te vire de là. Et tes pupilles n'osaient pas croiser les siennes.
vmicorum.

________________________________

something wrong with us
“you deserve someone who'll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back”
Contenu sponsorisé
 
Re: you're colored in orange again ((woo sik)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas