Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Lim Nam Kyung ♚ life is unfair but that's no reason to give up on it

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
avatar
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 3:25

Lim Nam Kyung
life is unfair but that's no reason to give up on it...
Nom : lim. un nom hérité d'un père dont il n'a que très peu de souvenirs, celui-ci s'étant fait la malle quand il n'avait que 5 ans. Prénom(s) : nam kyung. un prénom qu'il apprécie plutôt bien. Surnom(s) : il n'en a pas. Âge : vingt quatre ans. Date et lieu de naissance : quatorze janvier mille neuf cent quatre vingt quatorze, à séoul. Origines : sud-coréennes, aux dernières nouvelles. mais vu qu'il ne connait pas vraiment ses parents... Nationalité : sud-coréenne. Cursus universitaire : quatrième année en arts plastiques, option dessin. il a quelques années de retard mais c'est parce que, pendant un temps, il a dû mettre un terme à ses études pour pouvoir travailler et gagner un peu d'argent. Métier : quelques petits jobs par-ci par-là, dont il n'est pas très fier pour certains alors il préfère ne pas les citer. Orientation sexuelle : à choisir il préfère les oranges aux bananes. hétérosexuel, donc. Classe sociale : il aurait bien voulu pouvoir dire riche, ça lui aurait évité pas mal de problèmes dans la vie mais, malheureusement, les fins de mois ne sont pas toujours facile. heureusement, il bénéficie de "l'appuie" de quelques personnes qui, elles, ont assez d'argent, ce qui lui permet de se payer des études dans l'une des plus prestigieuses université de corée du sud. Tu veux t'investir dans une fraternité ? je ne le dirais jamais assez mais sango pour la vie ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
Nam Kyung serait très doué pour le dessin et arriverait à donner des allures 3D et réalistes à ses œuvres (vrai. il a tout bonnement un don pour le dessin.) + Il tiendrait d'ailleurs un petit carnet de dessins dans lequel il y a certainement une bonne centaine de portraits – si ce n’est plus – et auquel il tient comme à la prunelle de ses yeux (exact. rares sont les personnes qui ont le droit d’y jeter un œil ou ne serait-ce que d’en toucher la couverture. il y a d’ailleurs, dans ce carnet, plusieurs portraits de Bo Bae et un portrait inachevé de son père dont il a pour seul souvenir une photo que sa mère avait toujours dans son portefeuille.) + Il rêverait de devenir mangaka (vrai, encore une fois. un rêve de gosse…) + Il passerait d’ailleurs des heures et des heures dans les boutiques, posé sur un gros pouf, à lire des mangas (vrai, également. c’est son petit plaisir. outre le dessin, c’est ce qui lui permet de s’évader, de s’éloigner quelques temps de tous les problèmes de la vie.) + Il serait doué pour les jeux de hasard (c’est le cas. chose plutôt étonnante d’ailleurs car ce n’est pas quelqu’un qui a eu beaucoup de chance dans sa vie. à croire que celle-ci a finalement décidé de tourner.) + Ce serait un faux gentil. Le genre de personne qui se cache derrière un visage d’ange mais qui pourrait vous planter un couteau dans le dos quand vous vous y attendez le moins (totalement faux. Nam Kyung est vraiment quelqu’un de gentil et loyal. si d’aventure il devait trahir ou faire du mal à quelqu’un qui lui est proche, ce ne serait certainement pas de façon volontaire.) + Depuis tout petit, il adorerait le jus de carotte et pourrait ne boire que ça (vrai. allez savoir ce qu’il trouve à cette boisson. il est un peu bizarre…) + Il traînerait dans des affaires un peu louches (vrai, malheureusement…) + Il embrasserait comme un dieu (peut-être bien... tu veux essayer, pour voir ?) + Par contre, il serait toujours puceau (faux. il a d'ailleurs perdu sa virginité assez jeune, suite à un pari. par contre, il n'a pas du tout aimé cette première expérience.).
Dis nous qui tu es !
Débrouillard.
Pour l’être, il l’est, ça ne fait aucun doute. Nam Kyung a toujours su se démerder tout seul… Faut dire qu’il n’a pas vraiment eu le choix. En effet. Si pendant les cinq premières années de sa vie, il avait un père aimant à ses côtés pour s’occuper de lui, ce ne fut plus le cas par la suite, sa mère biologique l’ayant lâchement abandonné et sa mère adoptive ayant été frappée par la maladie. Le jeune homme a donc dû apprendre à être indépendant très rapidement, savoir se débrouiller tout seul et régler ses problèmes sans l’aide de personne d’autre. Bien évidemment, il ne s’y prend pas toujours de la bonne manière. Mais, il ne faut pas douter de ce petit gars. Il arrive toujours à retomber sur ses pattes…

Opportuniste.
Nam Kyung ne s’en cache pas, c’est un opportuniste. Il est prêt à saisir toutes les opportunités qui se présentent à lui, même si parfois, pour ça, il doit faire une croix sur quelques-uns de ses principes. Ce n’est pas qu’il est méchant et qu’il se fiche des répercussions que ces décisions pourraient avoir par la suite. C’est juste que, sur le coup, il ne réfléchit pas forcément et ne voit que les points positifs qu’une telle opportunité pourrait lui apporter. Oui, Nam Kyung fait souvent passer son bien être avant celui des autres. Mais, en même temps, vu ce qu’il a vécu et ce qu’il continue de vivre, ça se comprend… Puis, pardi ! Un peu d’égoïsme ne fait de mal à personne !

Audacieux.
Nam Kyung n’a pas peur de se mouiller et de se retrouver dans des situations difficiles, même si bien souvent il préférerait quand même les éviter. C’est quelqu’un de courageux, qui n’a pas froid aux yeux. Quelqu’un qui est prêt à prendre des risques, quand il le faut - ou pas forcément d'ailleurs -  quitte à parfois se mettre lui-même en danger.

Maladroit.
Deux mains et deux pieds gauches, c’est malheureusement ce que possède le jeune homme. Oui, oui… D’ailleurs, lorsqu’un peu plus haut je vous dis qu’il n’a pas peur de se retrouver dans des situations difficiles, c’est aussi parce que bien souvent il n’a pas vraiment le choix, son côté maladroit y étant pour beaucoup dans la plupart des cas. Faut dire que Nam Kyung a un sacré don pour se retrouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais si ce n’était que ça… En effet. Outre le fait que le jeune homme ait quelques fois un peu de mal à contrôler son corps, il faut savoir qu’il peut également se montrer maladroit dans sa façon d’aborder les gens, parfois. Ce qui nous amène à sa qualité (qui peut parfois s’avérer être un défaut également) suivante…

Franc (peut-être un peu trop).
Nam Kyung est honnête. Peut-être un peu trop, d’ailleurs. En effet. Le jeune homme dit ce qu’il pense, quand il le pense et, c’est vrai… Parfois, il aurait bien besoin qu’on lui installe un filtre dans la bouche parce que, loin de lui l’envie de paraitre méchant, mais bien souvent ses paroles ont tendance à blesser ceux qui en sont les cibles. Bien évidemment, je ne dis pas que c’est toujours le cas mais Monsieur Lim semble avoir un peu de mal à trouver les bons mots lorsqu’il faut s’adresser aux gens alors, forcément, ça passe pas toujours. Il n’y va pas avec des pincettes – ou alors ça arrive très peu – et on sait tous très bien qu’un peu trop d’honnêteté bah… Ça finit par agacer, à la longue !

Drôle.
Oui, vous avez bien lu, Nam Kyung est quelqu’un de drôle. C’est vrai que, là, comme ça, quand on le regarde, il a pas l’air du mec avec lequel on peut facilement rigoler. Je ne vais pas vous contredire sur ce point. Mais si, je vous assure… Le jeune homme sait parfaitement comment amuser la galerie. On peut même dire qu’il a la blague facile. Alors, certes, parfois, ses blagues ne font rire que lui (en même temps, vu le niveau…) mais, pour peu que vous soyez bon public, vous ne vous ennuierez pas à ses côtés, c’est certain.

Grossier.
On l’a déjà dit, Nam Kyung a parfois du mal à s’exprimer, à trouver les bons mots. Mais si ce n’était que ça… En effet. Le jeune homme use et abuse un peu trop des vilains jurons. Pourtant, il n’est pas mal élevé. Loin de là. C’est même quelqu’un qui, malgré tout, a reçu une bonne éducation, en fait. Mais, allez savoir pourquoi, il est obligé de rajouter un petit « Putain de merde ! » à la fin de ses phrases, pour les ponctuer. Un peu à l’image des toulousains et leur « Putain con ! » quoi…

Observateur.
Nam Kyung aime se faire son propre avis sur l’environnement qui l’entoure ou sur les autres. Alors, il observe les gens. Beaucoup… Longtemps… Et pour cela, il n’est pas rare de le voir s’isoler pendant un temps, loin de tout ce qui pourrait influencer un peu trop son jugement. C’est d’ailleurs pour cette raison que les gens ont tendance à croire que ce n’est pas quelqu’un de très ouvert, ce qui n’est pas du tout le cas. C’est juste quelqu’un de méfiant, qui a appris avec le temps que les apparences pouvaient parfois – pour ne pas dire souvent – s’avérer être trompeuses. Faut dire qu’il en a appris pas mal sur la nature humaine, le p’tit gars. Et l’être humain peut souvent se montrer méchant, fourbe, vicieux… Il le sait…

Obstiné.
Oh que oui, il l’est… Quand il a une chose en tête, rien ne peut la lui enlever. Vous pouvez lui faire une dissertation de trente pages avec trente-six mille quarante-cinq arguments pour le convaincre de ne pas aller au bout de son idée, il le fera quand même. C’est comme ça. D’ailleurs, c’est un peu la même chose en ce qui concerne ses opinions. Non pas qu’il soit fermé d’esprit mais quand il pense avoir raison… Et bien, je vous mets au défi de le faire changer d’avis…

Mature.
Nam Kyung est jeune. Nam Kyung n’a que vingt-quatre ans. Pourtant, toutes les expériences qu’il a pu vivre durant ces vingt-quatre années l’ont poussé à grandir et mûrir plus vite. Malgré son côté un peu trop « j’suis courageux, j’ai peur de rien », c’est quand même quelqu’un de posé, qui sait se montrer réfléchi quand il le faut et qui possède également une grande connaissance – en tout cas plutôt bien avancée pour son âge – de la vie.
KERUSHIREI
(juste parce que cet emoticon est trop mignon, voilà).

It's my life...
birds in the storm...
Nam Kyung n’est pas forcément le plus à plaindre mais c’est vrai qu’il en a pas mal bavé, le petit, quand même. Prenons son enfance, par exemple… Le jeune homme est né le quatorze janvier mille neuf cent quatre-vingt quatorze dans une clinique de Seoul et, si pendant les cinq premières années de sa vie, lui, son père et sa mère avaient tout de la parfaite petite famille, les choses ne furent pas aussi roses par la suite. En effet. Papa ne pouvant plus supporter maman, il décida de faire ses valises, du jour au lendemain, et de quitter la maison sans se retourner, laissant derrière lui un petit garçon de cinq ans entre les mains d’une femme cupide comme pas deux et pour laquelle la seule chose qui comptait c’était elle, rien qu’elle et son propre bien être. Il n’était alors pas rare de voir un enfant attendre pendant des heures et des heures à la sortie de son école car sa maman l’avait vraisemblablement oublié, bien trop occupée à s’amuser de son côté avec quelques types qu’elle ne reverrait jamais ensuite. Mais ça, encore, ce n’était pas le plus grave. Le petit garçon qu’était Nam Kyung, à l’époque, avait fini par s’y habituer. C’est vrai que voir un enfant de six ans se balader tout seul dans les rues de Seoul, pour rejoindre sa maison, c’est pas le genre de choses qu’un parent responsable laisserait passer. Mais j’vous assure… Il y a pire. Bien pire. Vous pouvez demander à cette merveilleuse Kim Young Im qui était, à cette époque, la voisine de Nam Kyung. Madame Lim n’avait aucun scrupule à laisser son gamin tout seul, pendant des jours. Un pauvre gamin de six ans qui se voyait obligé d’aller frapper à la porte d’à côté pour demander à ce qu’on le nourrisse car sa mère irresponsable avait oublié qu’elle avait une bouche de plus à nourrir. L’histoire s’est bien évidemment répétée. Plusieurs fois. A tel point que Nam Kyung ne rentrait pratiquement plus chez lui, ayant trouvé en la voisine une maman de substitution…

Pour la énième fois, Madame Lim avait confié son gosse à la voisine, prétextant un rendez-vous pour un emploi. Bien sûr, pas la peine de préciser que tout ça c’était du pipeau et qu’elle avait seulement en tête l’idée d’aller se payer un peu de bon temps dans les bras d’un inconnu. Nam Kyung se retrouvait donc assis par terre, entouré de ses jouets, dans cette chambre que la voisine avait spécialement aménagée pour lui au sein de sa propre maison. Parce que, oui…  Kim Young Im était gentille. Très gentille. Et ne pouvant pas avoir d’enfants, elle considérait Nam Kyung comme le sien… Elle l’aimait, le chérissait, lui donnait tout ce dont il avait besoin, à savoir un repère et de l’amour, et lui il était heureux à ses côtés. Cette voisine avec laquelle il ne partageait aucun lien de sang, prenait pourtant soin de lui, lui apportait cette présence, cette chaleur qui lui manquait et que sa mère ne lui donnerait jamais. Jamais, oui… Parce que, ce jour-là, Madame Lim ne rentra pas. Ni les jours suivants d’ailleurs… Nam Kyung n’avait que sept ans et sa mère venait elle aussi de l’abandonner, comme son père deux ans auparavant. Sans se retourner, sans donner d’explications…

La suite de son histoire ne fut pas beaucoup plus rose. Du moins, jusqu’au jour de ses onze ans. Enfin, c’est ce qu’il croyait… D’abord placé dans un orphelinat suite au départ de sa mère, le petit garçon dû attendre quatre ans avant de trouver quelqu’un qui veuille bien de lui. Et ce quelqu’un, c’était cette très chère Young Im qui, pendant autant d’années, n’avait eu de cesse de multiplier les procédures pour pouvoir adopter cet enfant qu’elle aimait tant. Une histoire qui était donc censée se terminer bien. Sauf que, non… Ce ne fut pas le cas. En effet. Plusieurs années plus tard, alors que Nam Kyung venait d’entrer à l’université, la maladie frappa de plein fouet Madame Kim qui vit sa santé décliner jour après jour. Le jeune homme décida donc de mettre ses études entre parenthèses pour trouver quelques jobs par-ci par-là, afin de payer les frais d’hospitalisation. Mais l’argent ne rentrant pas assez rapidement et l’appel de la rue et de l’argent facile se faisant de plus en plus fort, Nam Kyung se mit à faire quelques trafics. De petits trafics, dans un premier temps. Mais trafics qui lui valurent une première arrestation. Toutefois, le jeune homme n’en resta pas là pour autant. La santé de sa mère se dégradait, de plus en plus, alors il continua. S’embarquant finalement dans des deals beaucoup plus grands… Des deals le dépassant totalement. Mais il le fallait. Il fallait qu’il sauve cette merveilleuse femme qui l’avait sauvé, lui, plusieurs années auparavant… Cette seule personne qui l’aimait vraiment…

D’abord pas fait pour ce milieu, le garçon dût se forger une apparence de dur pour être accepté. Et, finalement, la chance finit par lui sourire. Tout du moins, c’est ce qu’il pensait au début… Un jour, deux hommes vinrent le trouver et devant la somme d’argent qu’ils lui proposaient, Nam Kyung ne put se résoudre à dire non. En plus, il avait également l’opportunité de pouvoir reprendre ses études puisqu’en échange de ses services et de son obéissance, il se voyait également inscrit à Yonsei, cette université à la réputation qui n’est plus à faire. Une aubaine pour lui. Sa mère allait pouvoir suivre son traitement sans se soucier de problèmes d’argent et, lui, il allait pouvoir retourner sur les bancs de l’école pour, peut-être un jour, réaliser son rêve de devenir un grand mangaka. Mais encore une fois, parce qu’il y a toujours un mais, la réalité frappa de nouveau Nam Kyung en pleine face lorsqu’il finit par apprendre ce qu’il devait faire en échange de tout ça…

Se faire passer pour le frère d’une jeune femme dans le but d’obtenir sa confiance, ça passe encore… Il a déjà fait ce genre de choses. Se rapprocher d’une personne pour ensuite lui soutirer des informations. Mais quand cette personne s’avère être réellement votre sœur, bah c’est tout de suite un peu plus compliqué… Bien évidemment, Nam Kyung n’en sait rien. Certes, il y a eu ce test de fraternité qu’il dût faire avec Bo Bae, pour lui prouver ses dires, et qui affirmait bien que lui et la jeune femme partageaient le même sang. Mais, pour le jeune homme, tout cela n’était qu’une mise en scène de ceux pour qui il travaillait. Il pensait vraiment que ces derniers avaient tout simplement falsifier les documents pour qu’il puisse aisément se rapprocher de la jeune femme. Alors il ne se posa pas plus de questions que ça… Ce n’est pourtant pas son genre de se montrer aussi crédule, d’habitude. Cependant, la vie de sa mère adoptive étant en jeu, il se devait de continuer. Mais s’il savait…
avatar
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 3:26
MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII *voix de troll*

ATTENTION PAVE DAMOUR EN ARRIVAGE :hot: 

TU 
AS
PRIS
MON
PV
JE
SUIS
LA
SOEUR
FEMME
RPGISTE
AMIE
HUMAINE
TERRIENNE
LA
PLUS
HEUREUSE
DU
MONDE.

DEJA JE VAIS COMMENCER PAR UN : MERCI BEAUCOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUP ♥️

ET CONTINUER AVEC UN : PUTAIN JE TAIME FORT MAIS FORT (genre méga super fort tellement que les autres peuvent pas tester tellement je t'aime fort.)

JAI TELLEMENT HATE DE LIRE TA FICHE QUE JE SAURAIS SI PARFAITE. Comme toujours quand tes doigts se posent sur un clavier. :shy: 

Hier j'ai osé dire que tu étais la perfection de la perfection. J'ai osé te comparer à si peu :( SHAME ON ME YOU  MORE THAN THIS ♥️

TU VERRAS PETIT FRERE NOONA VA BIEN SOCCUPER DE TOI :plz: ET JE SAIS QUON ARRIVERA A QUELQUE CHOSE DE OUF. :emo: 

Je suis tellement heureuse de le voir putain :cry:
Et merci d'avoir gardé le nom que j'avais mit dans la fiche :shy: ♥️ 


Tu l'as trouves pas mignonne ta grande soeur hein ? :shy: 

LA MAINTENANT TOUT DE SUITE JE SUIS UN PEU 







MAIS JE SUIS SURTOUT :





ALORS BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIENVENUE DANS MA VIE PETIT FRERE ET AMUSE TOI AVEC CE PERSO JESPERE QUIL TE FERA PASSER DE TOUT BEAU MOMENT  :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz:

Je te le redis mais je t'aime fort :shy: ♥️


:hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   :hot: :bave: :01: :02: :06: :han: :plz: :yay: :08: :yiha::love: :hug: :heart: :god: omo 👏 :sunah: :kool: :h5: :blink:       🎈   


JE TAIME DAMOUR VOILA. 


ps: la famille Lim débarque. BRACE YOURSELF. 


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 3:30
JE PARTAGE L'ENJAILLEMENT DE LA PEPETTE CI-DESSUS :bago:

Excellent choix de pv :shy:
Je te souhaite bon courage pour cette fiche en tout cas, et je t'envoie du love :heart: :plz: :cute:


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 11:04
T'AVAIS DIT QUE TU ME DIRAIS ET TU M'AS PAS DIT ET JE SUIS PAS CONTENTE EUKE ???

Je te kiffe.
Je te kiffe grave même.
:finger:

PS : t'es beau.
:finger:


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

avatar
Yoon Eun Hye
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 11:28
Range ton doigt petit insolent :y:
Noona a le coeur qui s'affole en voyant ton smile !
Bienvenue enfin re d'après ce que j'ai pu lire :heart:
C'est cool d'avoir pris un pv :cute:


I thought we were great. You took your love back and ran us off track. I count all the days, 'Til you would come back, how stupid was that ? Now you're missing what we used to have. Guess the vodka brought the feeling back.
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 13:38
Rebienvenue :cute:
Je suis contente que ce pv soit pris :shy:

On aura surement un lien avec shin en tant que beaux freres :y:
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 13:40
Re-bienvenue ici =)
Courage pour ta fiche !
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 13:46
Re bienvenue petit churros au nutella :shy:
Trop cool que t'ai pris ce pv omg omg omg :faint:
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 17:08
Attends moi au paradis :hum:
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 12 Avr - 20:57
Moi je sais qui tu es :cute: :cute: :cute:
Rebienvenue petit canard, tu fais la joie d'une poupou qui n'attendait que toi :han:

:heart: :heart:
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !